Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Fédération départementale des Cuma :
"le regroupement peut être une chance"

Réunie en assemblée générale à Locoal Mendon mardi dernier, la FD Cuma s'est penchée sur son avenir. A condition de savoir se regrouper et s'ouvrir, ces associations de mise en commun de matériels créées voilà 60 ans dans le Morbihan, sont promises à un bel avenir.

Avec Michel le Roch, président de la FDCUMA, Bernard Poirier, animateur de la FNCUMA.
Avec Michel le Roch, président de la FDCUMA, Bernard Poirier, animateur de la FNCUMA.
© TERRA
“Pour maintenir les emplois salariés, rapprochements d'activités et regroupements sont à l'œuvre au sein des Cuma" constate Michel Le Roch, président de la structure. Une tendance de fond qui traduit les évolutions de l'agriculture Morbihannaise marquée par "la diminution et l'agrandissement des exploitations".
Sur les 180 Cuma réparties sur le territoire départementale, 120 restent avec un bon niveau d'activité caractérisé par un maintien des investissements en matériels (5000 euros par groupe) avec un investissement annuel de près de 6 millions d'euros constant depuis 10 ans. "On note une évolution vers l'acquisition de matériels plus performants", souligne Dominique Guého, animateur. Un fait à mettre en parallèle avec l'attractivité des chantiers récoltes, "métier de base des Cuma toujours très économiques et qui se développe" induisant "de nouvelles adhésions en début d'année 2007" poursuit Michel Le Roch.
Le travail entrepris sur la sensibilisation aux charges de mécanisation, pesant jusqu'à 35 % des charges de structure, continue, également vers les jeunes exploitants.

Se regrouper, s'ouvrir pour rebondir
Mais à l'heure de souffler ses 60 bougies, la FDCUMA du Morbihan a souhaité se projeter dans l'avenir en demandant à Bernard Poirier, animateur de la FNCUMA le fruit de son analyse. Devant une terre "juste assez petite pour nourrir ses 9,5 milliards d'habitants", où les questions agricoles ne sont plus traitées par les agriculteurs eux-mêmes, "l'intelligence et la réactivité des groupes seront toujours d'actualité". Et parce que les Cuma sont rattachées à un territoire enjeu d'autres usages, "elles ont une carte à jouer en sachant travailler avec d'autres et notamment les collectivités, même si leur statut doit évoluer", poursuit l'animateur. Le regroupement "peut donc être une chance pour faire émerger de nouveaux projets et rebondir". Une évolution déjà en marche.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Publicité