Aller au contenu principal

SIGNES DE QUALITÉ
Le veau Bretanin fête ses 20 ans

Veau fermier élevé au lait entier, le Bretanin a fédéré toute une filière dynamique. Ses acteurs ont fêté les 20 ans de la démarche le 30 novembre.

Administrateurs et salariés de la filière veau Bretanin ont soufflé les bougies des 20 ans de la démarche label rouge.
Administrateurs et salariés de la filière veau Bretanin ont soufflé les bougies des 20 ans de la démarche label rouge.
© Terra

Il y a 20 ans, une poignée d'éleveurs et de bouchers ont créé une filière de veaux fermiers élevés au lait entier. Les éleveurs y ont trouvé une valorisation de leur lait, les bouchers un produit de qualité et régulier. Avec les différents partenaires de la filière Bovin qualité Bretagne, ils ont élaboré un cahier des charges, assurant les conditions de production, mais également de rémunération. 20 ans après, la filière du veau Bretanin s'est étoffée. Lundi 30 novembre, elle a fêté son anniversaire avec tous ses acteurs. Le veau Bretanin est produit par 90 éleveurs de Bretagne, mais aussi des Pays de la Loire, où la démarche a été étendue en 2003. La production continue d'apporter un complément de revenu et conforte l'installation.
"La qualité du produit et la valorisation permise correspondaient à ce que je recherchais, explique Tony Luais, récemment installé à côté d'Ancenis (44). L'atelier de veaux Bretanin a conforté mon installation". Au delà du seul complément de revenu, les éleveurs apprécient de fournir un produit haut de gamme. "Nous avons la fierté de faire un veau de qualité, apprécié des consommateurs", souligne Cédric Etienne, éleveur à Dol de Bretagne (35). Pour répondre à la demande croissante, la filière est d'ailleurs à la recherche de nouveaux producteurs.
Le veau Bretanin est disponible dans 166 points de vente. Roland Ruellan, boucher à Saint Malo, en vend depuis les débuts de la filière. "Nos clients sont demandeurs d'un produit de qualité, explique-t-il. Pour nous, c'est agréable de travailler un veau conformé, constant en poids". Les abatteurs sont aussi partie prenante de la démarche. Comme Henri Gallais, qui apprécie la transparence de la filière et la continuité dans l'approvisionnement.
"Equité et transparence dans la filière, respect de tous les maillons, juste rémunération, qualité supérieure étaient, et sont toujours, les maîtres mots de notre filière veaux Bretanin", encourage Emmanuelle Souami, éleveuse et présidente de la filière. Dans cet esprit de filière, l'association a remis des trophées à ses membres : aux bouchers pour leur meilleure recette, aux éleveurs présents depuis 15 ans, aux plus anciens points de vente mais aussi des trophées inter-générations pour les éleveurs et les bouchers qui ont transmis à leurs successeurs la passion du veau Bretanin.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à l'Agriculture

Le président élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à…

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité