Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le Village by CA aide les entreprises de demain à éclore

Lancé depuis maintenant deux ans sur le plateau des Capucins, à Brest, le Village by CA héberge des start'up aux profils très variés. Parmi elles, celles qui, demain, révolutionneront nos façons de consommer ou de produire.

Les start'up hébergées aux Capucins ont pu profiter du réseau des Villages by CA pour participer à Viva Tech, le rendez-vous mondial des start'up, qui s'est déroulé à Paris du 16 au 18 mai derniers.
Les start'up hébergées aux Capucins ont pu profiter du réseau des Villages by CA pour participer à Viva Tech, le rendez-vous mondial des start'up, qui s'est déroulé à Paris du 16 au 18 mai derniers.
© Village by CA

Les start'up ont besoin d'immobilier bon marché pour héberger leurs équipes. Et les entreprises ont besoin de se frotter à ces jeunes pousses pour innover, améliorer leurs services... C'est en partant de ce double constat que le Crédit agricole a imaginé les Villages by CA, ces "accélérateurs de business", qui permettent aussi aux start'up de trouver des relais de croissance auprès de partenaires qui, eux, piochent à leur contact inspiration et autres façons de fonctionner.

Agriculture et agro-alimentaire

"Le premier Village by CA a vu le jour à Paris il y a 5 ans", relate Sigolène Brun. Depuis, le concept a fait école et une trentaine de villages ont déjà ouvert leurs portes, en France mais aussi en Italie, au Luxembourg...

Dans le Finistère, c'est sur le site des Capucins, à Brest, que le Crédit agricole a ouvert le sien, en juin 2017. "Avec deux spécificités, note la "maire" du Village. Nous avons choisi de l'ouvrir sous forme de coopérative, ce qui donne encore plus de sens à notre action. Et de nous spécialiser". Quatre thèmes ont finalement été retenus. "L'agriculture et l'agroalimentaire, un tiers du PIB du département, tombaient sous le sens. Tout comme la mer". S'y rajoutent la santé et la cybersécurité.

21 start'up et 23 partenaires

"Nous sommes créateurs de liens", rappelle Sigolène Brun. Si les partenaires permettent aux start'up de se développer, leur expertise peut aussi leur éviter "de se prendre le mur".

Pour le moment, le Village by CA du Finistère fédère 23 partenaires, parmi lesquels les coopératives Even et Triskalia, Cerfrance Finistère, Pré Vision, qui regroupe Magsi, Emily, Sofimat ou Oxymax, l'éditeur de logiciels agricoles Kerhis, mais aussi Thalès, Brittany Ferries... Et a accompagné 21 start'up. "Certaines, comme Tell, spécialisée en audit de bâtiments d'élevage, volent désormais de leurs propres ailes". Et le récupérateur de chaleur Calopor a déjà obtenu un Innov'Space.

L'alimentation de demain

Partenaire du Village, Even a lancé son propre concours et sélectionné des start'up de l'agroalimentaire, aux profils très divers. Si Vitaline explore de nouveaux modes de consommation, avec une gamme de repas à boire, Kolectou recycle des surplus de pain en préparations prêtes à l'emploi pour réaliser cookies, muffins ou cakes salés. FlyMenu transforme en liste de courses à retirer en drive ou se faire livrer des recettes de cuisine papier ou sélectionnées sur Internet.

Plus directement en lien avec le monde agricole, Alf'ing tire parti de la richesse nutritionnelle de la luzerne pour permettre à tous les éleveurs, de ruminants comme de monogastriques, d'augmenter leur autonomie protéïque. "Un prototype fonctionne déjà. Il faut maintenant valider le procédé, vérifier son intérêt économique...". L'entreprise sera présente au Space, à Rennes, en septembre prochain.

Un transport moins gourmand

Parmi les autres start'up présentes au Village by CA, Tinctura extrait la phycocyanine de la spiruline à destination des compléments alimentaires. Eodyn mesure les courants marins pour déterminer la trajectoire la plus efficace et la moins gourmande en carburant pour le transport maritime avec, à la clé, des économies pouvant atteindre jusqu'à 20 ou 30%. Créé à l'origine notamment pour aider les pétroliers à éviter des phénomènes météorologiques, Exwexs peut aussi s'appliquer à l'agriculture, en anticipant les orages de grêle par exemple. Dans le domaine de la santé, MedUse est capable de prévoir la typologie des patients qui arrivent aux urgences, de façon à anticiper les lits à libérer dans les services post-urgences.

En France comme à l'étranger

Contrairement à Paris, où les bureaux sont hors de prix, toutes les start'up n'ont pas forcément besoin d'intégrer physiquement le Village by CA des Capucins. "Elles viennent ici pour des ateliers thématiques. Et pour le coaching, c'est nous qui nous déplaçons, ce qui leur fait gagner du temps". Lors de leurs déplacements, en France comme à l'étranger, les start'up peuvent aussi bénéficier du réseau des Villages by CA et du Crédit agricole

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Vignette
Le P'tit gallo sur le chemin de l'autonomie énergétique
À Montreuil-le-Gast, la ferme du P'tit Gallo a fait son trou dans le paysage local. Après des débuts "un peu galère", quand il s'…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité