Aller au contenu principal

Réunion d'information le 25 avril
Le vrai du faux sur les OGM

Le scientifique Philippe Jourdrier est invité le vendredi 25 avril, à partir de 20h30, à la salle des fêtes du Gouray, à rétablir la vérité sur les OGM, lors d'une réunion d'information gratuite et ouverte à tous les agriculteurs.

Pierre-Yves Briend, Pierrick Gueguen, et Sylvain Hery, du groupe cantonal FDSEA de Collinée à l'initiative de la réunion d'information sur les OGM
Pierre-Yves Briend, Pierrick Gueguen, et Sylvain Hery, du groupe cantonal FDSEA de Collinée à l'initiative de la réunion d'information sur les OGM
© Audrey Dibet

A l'heure où "les OGM sont diabolisés sur des fondements idéologiques, au mépris des scientifiques", le groupe cantonal FDSEA de Collinée a souhaité faire intervenir un scientifique sur le sujet. Le groupe espère que les propos d'un représentant d'un organisme public, transparent et indépendant, permettra à tous de se forger une opinion sur des arguments objectifs.

Philippe Joudrier est en effet président du groupe d'experts chargés de l'évaluation des OGM à l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), ancien directeur de recherche en biochimie et génie moléculaire à l'Inra. Il est entre autre à l'initiative de la déclaration de décembre 2007 s'opposant au moratoire sur les OGM (voir encadré). Lors de la réunion du 25 avril, il répondra aux questions suivantes : comment obtient-on un OGM ? quels sont les risques pour la santé ou l'environnement ? quels sont les bénéfices d'un point de vue technique et économique ? où en est la recherche ? et, au bout du compte, peut-on réellement se passer des OGM en France ?

Lors de cette réunion également, un intervenant de la Chambre d'agriculture établira un tour d'horizon des OGM dans le Monde et de leurs perspectives de développement.

 

Audrey Dibet

Philippe Joudrier dit "non au moratoire sur le maïs GM"

Rédigée à l'initiative de six scientifiques - Michel Naud, président de l'Association française pour l'information scientifique, de Jean-Paul Krivine, rédacteur en chef de Science et pseudo-sciences, Louis-Marie Houdebine, directeur de recherche INRA, Marcel Kuntz, directeur de recherche CNRS, Yvette Dattée, directeur de recherche INRA, Philippe Joudrier, directeur de recherche INRA, et de Marc Fellous, professeur des universités à Paris VII - la déclaration "non au moratoire sur le maïs GM résistant à la pyrale" rassemble aujourd'hui plus de 1 300 signatures sur internet.

Extrait : "La cohabitation des cultures de maïs conventionnel, de maïs génétiquement modifié et de maïs produit selon le cahier des charges de l’agriculture biologique est possible. Elle est déjà une réalité dans de nombreux pays. Une décision de suspension de la culture des maïs GM, qu'elle dise son nom ou qu'elle soit dissimulée derrière des mesures réglementaires discriminatoires - et donc dissuasives - n'aurait aucune justification scientifique car elle ne s'appuierait que sur des incertitudes imaginaires voire mensongères tant sur le plan environnemental qu'alimentaire. Une telle décision serait en contradiction avec le principe de précaution."

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Sangliers : un contrat entre chasseurs et agriculteurs

Lors d’un rendez-vous le 21 janvier, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a présenté à la secrétaire d’État à la…

Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Nolwenn et Glenn : bien occupés, bien investis, bien dans leurs bottes !
De belles charolaises, de la volaille Label Rouge, des pommes de terre, des légumes de conserve, du maraîchage et en vente…
Publicité