Aller au contenu principal

Légumes bio : la recherche appliquée avance

Il y a de la demande en légumes bio mais la production est confrontée à des problèmes culturaux : désherbage, protection des cultures… Les expérimentateurs sont actifs en Bretagne pour trouver des solutions.

"Les adventices sont un problème en bio et un frein à la conversion, remarque-t-on dans l'assemblée. Un hectare de carottes bio c'est 1 600 heures de travail dont 800 rien que pour le désherbage. Cela mérite que la recherche s'y penche". Et progresser sur tous les aspects de conduite culturale des légumes bio nécessite expérimentation, démonstration, mutualisation. Que ce soit à la plate-forme expérimentale d'IBB à Morlaix (PAIS), à la station d'essais de la zone légumière des Côtes d'Armor (SECL), à la station horticole de Bretagne Sud (SEHBC), ou à la Chambre d'agriculture du Finistère, au total, 43 essais sur des thèmes variés ont été coordonnés en 2009 par la Cirab (Commission interprofessionnelle de recherche en agriculture biologique). Une partie d'entre eux était présenté le 28 janvier à Loudéac. Destinés aux agriculteurs bio, les résultats peuvent aussi "rassurer" des conventionnels qui voudraient se convertir.

 

43 essais en Bretagne

Parmi la vingtaine d'essais menés à la PAIS, Mathieu Conseil a notamment présenté les essais variétaux 2008-2009 de divers choux, salade, concombre. Il a également exposé les résultats d'un essai de paillage sur courges où le polyéthylène donnait les meilleurs résultats, et le paillage bois était de loin le moins adapté.

A la SECL de Pleumer-Gautier (22), l'effet de différents engrais verts, dont des légumineuses, a été mesuré sur le rendement du chou suivant et sur les nitrates dans le sol. Sur céleri rave, des essais ont prouvés que les produits à base de cuivre, y compris à faible dose, sont plus efficaces contre la septoriose que ceux à base d'huiles essentielles.

La SEHBC a quant elle montré que sur 11 variétés de tomate commercialisées sous l'appellation cœur de bœuf par les semenciers, seulement 3 répondent précisément à la définition italienne, et que seule Cuor di Bue reste intéressante en termes de rendement, qualité gustative et disponibilité en semences AB. Enfin la chambre d'agriculture a présenté des résultats éloquents sur l'efficacité de différents outils de sarclage mécanique sur choux et artichauts (lire Terra du 29 janvier, pages 36-37).

Agriculture biologique et biodiversité

Mathieu Conseil a fait part des résultats d'un programme de trois ans sur la biodiversité en agriculture biologique. Sur le site de la PAIS, il a répertorié pas moins de "173 espèces végétales offrant abri et nourriture à la faune presque toute l'année" (floraisons de mars à novembre), avec notamment une densité bocagère (haies et talus) de plus de 220 m/ha. La biodiversité animale y est exceptionnelle avec 391 espèces animales dont "près de 300 arthropodes parmi lesquels des ravageurs mais aussi bon nombre d'auxiliaires et d'espèces dites indifférentes".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Pour un soutien différencié à l’agriculture biologique

De plus en plus de jeunes entrent dans le métier avec un projet en agriculture biologique (30 % en 2020 en Bretagne). Ce…

Publicité