Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Lely présente son nouveau robot Astronaut A5

Lely fête cette année ses 70 ans et s'offre comme un cadeau d'anniversaire son nouveau robot de traite Astronaut A 5. L'un de ces robots de nouvelle génération équipe déjà le Gaec de Kerdeune à Tinténiac (35).

Pascal Thébault et Olivier Quenouillère, du Gaec de Kerdeune, devant le nouveau robot Astronaut A5.
Pascal Thébault et Olivier Quenouillère, du Gaec de Kerdeune, devant le nouveau robot Astronaut A5.
© Terra

Le Gaec de Kerdeune compte quatre associés, produit de la viande bovine et compte un atelier lait de 160 vaches pour 1 500 000 l de lait. Dans la stabulation, deux robots de traite : l'Astronaut A4 et depuis peu le A5. Vu de loin, il n'y a peu de différences entre les deux équipements.. À quelques détails près qui font toute différence, à commencer par le nouveau bras hybride, pour lequel sept brevets ont été déposés. Plus souple, plus rapide et plus silencieux, c'est la nouvelle arme du A5.

La conception et la forme de ce bras hybride permettent au robot de traire tous types de trayons et de mamelles, quelle que soit la taille de la vache. "Le nouveau bras et ses points de pivot repensés, garantissent le placement vertical optimal des gobelets trayeurs sur une large zone. Cela permet d’assurer un branchement rapide, précis et la technologie hybride permet de faire des économies d’énergie considérables", explique Hervé Clautour, responsable robot chez Lely. Par ailleurs, le bras résiste à tous les coup donnés par les vaches. L’énergie d’un coup donné par une vache est absorbée par un système de charnières à l’intérieur du bras, équipé de deux ressorts pneumatiques. Ce système laisse au bras assez de place pour bouger, protégeant la vache et l’ensemble des composants électriques. Le bras revient toujours de lui‑même en position de traite. "La machine est beaucoup plus silencieuse. C'est plus facile à utiliser et il y a davantage de confort pour les vaches. Notamment pour le premier passage des jeunes vaches qui sont plus calmes car le robot fait moins de bruit", témoigne l'éleveur Pascal Thébault, du Gaec de Kerdeune.

 

Écran tactile repensé

Autre changement important, le nouvel écran tactile repensé, plus intuitif et plus facile d'utilisation. De la première traite d’une vache aux tâches d’entretien quotidiennes, on y retrouve toutes ces informations sur un seul et même écran. Il suffit d’un clic pour réaliser instantanément des tâches telles que la distribution d’aliment, le tri de certaines vaches et l’entretien quotidien.

Enfin, pour réduire de manière significative le coût total d’utilisation, Lely a entièrement reconçu le système. "Un programme intensif de tests poussés impliquant plus de trente clients et plus de deux millions de traites, dans une large plage de températures, a été établi pour garantir un fonctionnement sans faille, quelles que soient les circonstances". Ainsi, les tests réalisés sur le nouveau A5 montrent tous une baisse de la consommation de l'électricité de l'ordre de 20 %, principalement par l'utilisation de moins d'air comprimé. L'objectif est aussi de réduire de 15 % les coûts de maintenance et de 30 % les visites d'intervention. Et pour faciliter la maintenance, sur le top 10 des pièces les plus fragiles, 7 ont été remplacées. Plus efficace, l'Astronaut A5 est aussi plus fiable et son entretien est facilité. Tous ces éléments offrent un meilleur retour sur investissement pour les éleveurs.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité