Aller au contenu principal

A la miellerie de la Côte des Légendes
Les abeilles épaulent les légumiers

Si elles servent d'abord à produire du miel, les abeilles aident aussi les producteurs de la zone légumière à obtenir de meilleurs rendements et des fruits plus beaux. Le point sur un élevage peu connu, avec Pascal Prigent, apiculteur à Plouescat.

"J'ai dû avoir ma première ruche à 16 ou 17 ans", se souvient Pascal Prigent. Une passion qui prend de plus en plus de place et pousse, dans un premier temps, le professeur qu'il est devenu à exercer sa profession à temps partiel. Puis à l'abandonner, il y a une quinzaine d'années maintenant, pour se consacrer uniquement à l'apiculture.

500 ruches

La miellerie de la Côte des Légendes s'est installée à Plouescat, dans un vieux corps de ferme appartenant à la famille de Martine, son épouse. "C'est une affaire que nous avons montée progressivement, tous les deux". Et qui compte désormais 500 ruches, dont s'occupent Pascal et un salarié, tandis que Martine gère la partie commerciale, aidée de quelques salariés, pour la boutique, les marchés ou les commandes via Internet.
Pour satisfaire la demande de la clientèle, les ruchers sont implantés un peu partout, essentiellement sur le Finistère. "Il faut qu'il y ait des fleurs", indique Pascal Prigent. Si certaines ruches restent au même endroit, d'un bout à l'autre de l'année, d'autres changent de place, pour suivre les floraisons de bruyère, sarrasin... "Nous louons aussi des ruches à des producteurs de courgettes, de potirons ou de potimarrons : les abeilles permettront d'obtenir un rendement supérieur, des fruits bien formés, beaucoup plus beaux". Sans que leur présence parmi la culture ne pose problème au moment de la récolte. "Les abeilles ne piquent que si l'on s'approche de leur ruche".

Du travail d'un bout à l'autre de l'année

Le quotidien de l'apiculteur est rythmé par les saisons. "Fin février, début mars, aux premières belles journées, nous faisons le tour des ruchers, pour vérifier l'état sanitaire des colonies". Ce sera l'occasion de voir si les réserves sont suffisantes, si les colonies se sont développées... En avril-mai, vient le moment de diviser les ruches les plus fortes, afin de créer de nouvelles colonies et, selon les miellées, de poser des hausses sur les ruches.
"Durant le printemps et l'été, nous allons aussi évaluer les ruches, noter leur comportement, et élever des reines à partir de souches sélectionnées". Des reines qui prendront la place de colonies mortes ou qui remplaceront des reines plus âgées. "Les jeunes reines pondent de manière plus régulière. Et le risque d'essaimage est moindre".
La récolte du miel va s'échelonner de mai, pour le colza, à fin septembre. Puis vient la mise en hivernage. "Une fois encore, on va vérifier l'état sanitaire de la colonie, évaluer leurs réserves alimentaires pour la mauvaise saison". Car, à partir de novembre, il faut éviter d'avoir à intervenir.
Cadres, ruches, ruchettes... : l'hiver va servir à remettre le matériel en état et à le désinfecter. "Tout ce qui rentre dans la miellerie est passé à la flamme ou à l'eau de Javel, précise Pascal Prigent. Ca permet de limiter les problèmes sanitaires". Puis vient la préparation de la saison suivante, avec l'installation de cire gaufrée dans les cadres, l'entretien des ruchers... Et, pour ce passionné du travail du bois, la fabrication de coffrets ou paniers mettant en valeur les produits de la miellerie.

Sur les marchés

La miellerie de la Côte des Légendes est présente toute l'année sur les marchés de Lesneven, Saint Pol de Léon, Roscoff et Saint Renan et, l'été, à Plouescat et Plouguerneau. "Le magasin est aussi ouvert durant toute l'année, du lundi au vendredi". Et des animations s'y déroulent en juillet et août, tous les vendredis après-midi. "Nous sommes trois à donner des explications, sur l'apiculture d'autrefois, le fonctionnement de la colonie, l'extraction de miel, la fabrication de chouchen...". Des animations qui séduisent petits et grands, comme en témoignent le nombre de visiteurs reçus chaque semaine et le temps qu'ils passent à la miellerie. "Il n'est pas rare d'avoir encore du monde à 20h, alors que les visites sont prévues de 14 à 18h".
Un détour par la boutique permet de combler les plus gourmands, la miellerie proposant désormais du miel au chocolat, aux noisettes ou au caramel beurre salé, des amandes ou des noisettes enrobées de miel, des bonbons ou du pain d'épices, sans oublier une large gamme de miels, du sarrasin au châtaignier en passant par le lierre ou la ronce. "Nous proposons une dégustation. Comme ça, chacun peut trouver celui qui lui plaira".

En pratique

Retrouvez la miellerie de la Côte des Légendes sur www.miel-plouescat.fr

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité