Aller au contenu principal

Even
Les adhérents interpellent les élus

Le 14 mai dernier, les adhérents Even ont retardé le début du conseil d'administration de la coopérative, demandant à rencontrer les élus avant qu'ils ne fixent le prix du lait du mois d'avril.

15h30, ambiance tendue sur le parking d'Even Agri, à Ploudaniel : un mouvement spontané est parti la veille, à l'initiative de quelques producteurs, proposant aux adhérents de venir demander des comptes au conseil d'administration, avant qu'il ne fixe le prix du lait. Car, à 215 ou 217 €, comme le laissent entendre certaines sources, le compte n'y est pas, loin s'en faut, quand toutes les charges sont à la hausse ! "On vient tout juste de recevoir la facture des semences de maïs. La paie de lait du mois n'y suffira pas !"

16h15, les producteurs sont maintenant une bonne cinquantaine et décident de rejoindre le bâtiment administratif d'Even, à quelques mètres de là. Le conseil d'administration va s'y réunir, avec un seul sujet à l'ordre du jour : la fixation du prix du lait. Guy Le Bars, président, vient d'abord à leur rencontre. A la demande des adhérents, il est bientôt rejoint par l'ensemble des élus et la discussion s'engage. "Au mois de février, lors d'une réunion de délégués, vous aviez affirmé qu'un prix politique du lait serait fixé, aux alentours de 230-240 €". Ce que les élus réfutent aussitôt. "On est entré dans une phase de volatilité des prix, constate Guy Le Bars. Et, contrairement à d'autres productions, le lait n'aura que très peu de temps pour s'adapter".
Les producteurs contestent également le mode de calcul de prix du lait mis en avant par les industriels, 37,5% pour les produits industriels, 30% pour le fromage export et 32,5% pour le prix allemand, pour aboutir à 202 ou 205 €/1 000 litres. "Ils ont oublié 50% du lait, celui qui est transformé en PGC, produits de grande consommation, et valorisé à 320 €".
17h, après avoir demandé "un prix du lait qui tienne aussi compte de nos charges", les producteurs, qui "en ont assez d'être la seule variable d'ajustement" quittent Even, non sans avoir invité Guy Le Bars, comme l'ensemble des représentants des laiteries collectant dans le Finistère, à venir expliquer aux producteurs, le lundi 18 mai, à Saint Ségal, comment a été fixé le prix du lait du mois d'avril.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité