Aller au contenu principal

HAUSSE DES CHARGES
Les agriculteurs appelés à manifester le 7 novembre

En amont de la conférence ""revenu" prévue le 12 novembre prochain par Michel Barnier, les 3 FRSEA du Grand Ouest (Pays de Loire, Basse-Normandie et Bretagne), ont appelé l’ensemble des agriculteurs à se mobiliser massivement aujourd'hui, le 7 novembre, pour défendre leur métier.

Les responsables des 3 FRSEA du Grand Ouest se sont réunis à Rennes.
Les responsables des 3 FRSEA du Grand Ouest se sont réunis à Rennes.
© Terra

Les 3 FRSEA, unies et solidaires, ont fait le point, lors d’une rencontre lundi dernier à Rennes, sur l’actualité et tout particulièrement sur la problématique du revenu des producteurs et les restructurations économiques en cours dans le grand Ouest, indiquent-elles dans un communiqué.
Mondialisation des échanges, volatilité et libéralisation accrues, dérégulation des marchés par des réformes successives de la PAC, augmentation des coûts des intrants (énergie et lubrifiants : + 57 % en 2 ans, engrais et amendements : + 35,4 % en 2 ans, aliments des animaux…), distorsions de concurrence sur les conditions de production (transport, environnement, sanitaire, social, fiscal….), renforcement du poids de la grande distribution…. représentent l’essentiel des facteurs à l’origine des difficultés rencontrées actuellement par l’élevage de nos régions qui mettent en péril les exploitations agricoles du Grand Ouest.
Face à toutes ces contraintes, les agriculteurs de l’Ouest vivent des situations intenables. Une partie des solutions réside dans le renforcement de l’organisation des producteurs sur lequel les FRSEA travaillent activement.
Les structures économiques d’aval ont déjà débuté leur restructuration. Cela doit se traduire par plus d’efficacité, y compris au profit des producteurs.
Des solutions doivent être trouvées ensemble pour ne pas opposer rémunération des producteurs et pouvoir d’achat des consommateurs.
Certaines contraintes ne peuvent être levées que par des décisions politiques fortes, notamment sur le maintien des mécanismes de régulation des marchés, la reconnaissance du travail interprofessionnel et des dispositifs d’encadrement des relations producteurs/distributeurs plus équilibrées, pour faire face aux nouveaux contextes et nouveaux enjeux de l’agriculture.

L'agriculture du Grand Ouest en chiffres

Le Grand Ouest ce sont près de 183 000 actifs en agriculture, 110 000 exploitations agricoles, une production agricole d’une valeur de 17,7 milliards d’€. Un revenu moyen par agriculteur de 14 389 € (2006). C'est aussi :
- 72 % de la production porcine française
- 57 % de la production d’œufs en France
- 55 % des effectifs avicoles français
- 52 % de la production cunicole française
- 50 % du lait produit en France
- 44 % de la production de veaux de boucherie
- 39,5 % de la production de gros bovins
(Source Agreste)

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité