Aller au contenu principal

PHOTOVOLTAÏQUE
Les agriculteurs se regroupent

Une nouvelle association vient de naître. L’Association des producteurs d’électricité photovoltaïque associés, Apépha, souhaite regrouper les exploitants agricoles ayant investi dans une installation photovoltaïque sur bâtiment agricole. Rencontre avec son président, Pascal Chaussec, agriculteur à Edern, dans le Finistère.

Le premier conseil d’administration a siégé à la maison familiale de Loudéac.  Deux commissions ont été créées pour travailler sur l’indexation des contrats et l’assurance des installations.
Le premier conseil d’administration a siégé à la maison familiale de Loudéac. Deux commissions ont été créées pour travailler sur l’indexation des contrats et l’assurance des installations.
© Terra

Dans quel contexte est née cette association ?
Pascal Chaussec. "Une installation photovoltaïque est à la fois simple et complexe. Une majorité d’agriculteurs s’est donc rapprochée des chambre d’agriculture pour mieux réfléchir et réussir leur projet. Moi-même, j’ai participé au premier groupe, mis en place par la chambre d’agriculture du Finistère.
Les échanges au sein des groupes et entre les départements bretons ont permis d’avancer plus vite, de façon plus sécurisée, d’être plus exigeant auprès des installateurs (amélioration de leur offre, négociation des prix…). Bref, on avait les cartes en main pour décider si on y va ou pas.
Cette dynamique nous a  fait prendre conscience de l'efficacité du travail en réseau. L'idée d'une association, au moins régionale, devenait évidente pour cerner un certain nombre de points. L’Apépha est née le 2 septembre dernier".

Quels sont les objectifs ?
P.C. "L’Apépha représente et est au service de tous les agriculteurs (actifs ou retraités) producteurs d'électricité photovoltaïque sur bâtiments agricoles, ainsi qu’aux adhérents qui ont un projet en cours. Les premiers travaux portent sur l’analyse plus fine des contrats de rachat d’électricité et d’assurances des installations".

Qui peut être membre de l'association et quel en est l’intérêt ?
P.C. "Toute personne qui adhére à la MSA. Le souhait de l'Apépha est d'anticiper au maximum les risques inhérents à cette nouvelle production et de fournir les informations essentielles aux adhérents. Nous avons pour ambition de centraliser tous les résultats de production des installations des adhérents afin qu'ils suivent et comparent leurs résultats.
Les performances des installations seront améliorées grâce à toutes ces données. Cela profitera aux adhérents, mais aussi aux installateurs avec lesquels nous souhaitons établir un partenariat durable".

Y a-t-il d'autres partenaires ?
P.C. "Nous prendrons contact avec les banques, les assureurs, les installateurs, les conseils généraux et même les centres de gestion. Le rôle principal des partenaires est d'apporter un soutien au démarrage de l'association.
Le photovoltaïque agricole créé une dynamique sur le territoire. On produit du courant localement pour être consommé localement. Ce sont des entreprises de proximité qui font ces installations. Nous sommes typiquement dans le développement durable et ça, nos différents partenaires y sont très sensibles".

Pratique

L’Apépha dispose d’un conseil d’administration de 13 membres et le bureau est ainsi constitué : président : Pascal Chaussec (29 - 02 98 57 80 50); vice-président : Jean-Michel Mener (22 - 02 96 45 75 13); trésorier : Laurent Moréac (56); trésorier adjoint : François Rault (22); secrétaire : Raymonde Nivol (35).
Contact : Isabelle Hascoët, chambre d'agriculture d’Ille-et-Vilaine
(02 23 48 27 10). isabelle.hascoet@ille-et-vilaine.chambagri.fr ou les coordinateurs énergies de chaque chambre d'agriculture. APEPHA@terre-net.fr (pour recueillir questions ou remarques).
L’adhésion (50 ?) est possible, pour les exploitants agricoles de Bretagne directement par mel  à l'adresse suivante : APEPHAadhesion@terre-net.fr.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité