Aller au contenu principal

Les agricultrices s'emparent de leur image

Halte aux clichés faciles, aux a priori véhiculés par les agricultrices elles-mêmes ! On est entré dans l'ère de la communication. Gagner en confiance, peaufiner son image, s'adapter à toutes les situations… : voilà le thème de la 3e édition de la journée "Agriculture au féminin", intitulée "l'image au cœur de notre métier".

Le comité de pilotage "Agriculture au féminin" propose aux agricultrices (et toutes les femmes en lien avec l'agriculture) une journée conviviale autour de la communication et de l'image.
Le comité de pilotage "Agriculture au féminin" propose aux agricultrices (et toutes les femmes en lien avec l'agriculture) une journée conviviale autour de la communication et de l'image.
© TERRA
Après avoir planché sur la traçabilité en 2006, le 18 septembre prochain, les agricultrices du département ont décidé de se pencher sur leur image.
Un thème qui s'inscrit parfaitement dans la logique de ces journées très féminines. "Travailler sur la traçabilité, c'est bien. Maintenant, il faut être capable d'en parler", lance tout naturellement Danielle Even, présidente du comité de pilotage "Agriculture au féminin". L'ère de l'image et de la communication grappille du terrain : l'agriculture, plus que jamais est au cœur des discours avec les biocarburants, les prix à la consommation, l'environnement, la qualité des aliments… "On parle beaucoup de l'agriculture : ce qu'elle est et ce qu'elle va devenir". Pour la responsable, élue de la chambre d'agriculture, la communication est un thème central que les agricultrices vivent au quotidien.
"La demande des agricultrices et des agriculteurs évolue dans ce sens. Pour être bien entendue et bien perçue, nous avons besoin d'outils et de clés. Au sein du comité de pilotage, cela nous est apparu évident", reconnaît cette ancienne responsable d'équipe d'un centre social, qui a rejoint son mari producteur de porcs.

De nouvelles perspectives de formation

Rendez-vous annuel, la journée "Agriculture au féminin" est née d'un besoin des agricultrices de partager leurs attentes et leur expérience. De fil en aiguille, des formations se sont mises en place : des formations ponctuelles autour de thèmes variés comme la diététique, l'informatique ; l'organisation administrative… mais aussi des formations longues sous forme de parcours. "Le contexte nous pousse de plus en plus à nous former pour coller au plus près du terrain", estime la responsable. L'idée de cette rencontre ? Lancer une dynamique qui sera reprise et retravaillée dans l'année. "Cette journée conviviale et d'échanges, est un point de départ qui nous permet d'adapter ensuite soit un programme de formation, soit d'informations".
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité