Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les apiculteurs confirment une récolte "catastrophique"

abeilles
© Les ruchers du Born

Le premier bilan de fin d’été établi par les organisations apicoles est particulièrement alarmant. "L’hiver trop doux" a entraîné une prolifération des abeilles, sorties de leur hibernation trop tôt, à une époque où les ressources mellifères sont encore trop rares. Par conséquent, les colonies ont surconsommé leurs réserves. Puis au printemps le "mauvais temps" n’a pas permis aux plantes de bien fleurir. Conséquence : les abeilles ont manqué de nourriture, et les ruches ont été décimées. Les fortes chaleurs et canicules de cet été ont asséché les fleurs et douché les derniers espoirs des apiculteurs de sauver leur récolte. Seuls la région bretonne et le pourtour parisien ont réalisé des récoltes "normales" selon l'Unaf (union de l'apiculture française). L'interprofession des produits de la ruche s'attend à une production entre 12 000 et 18 000 tonnes pour l’ensemble du territoire hexagonal (contre 19 788 tonnes en 2018 et 16 000 tonnes en 2017). Cet automne sera déterminant pour l’avenir de nombreuses colonies. Malgré une constante augmentation de sa consommation, la production de miel chute depuis vingt ans en France.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Crédits carbone : les premiers contrats sont signés
Fin 2019, la Commission européenne donnait son feu vert au régime d'aide proposé par la France pour le paiement de services…
Marc revit et se rééduque en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, (14) ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon…
Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Trop de porcs : l'État demande à la filière de s'organiser
Mardi 2 juin, un plan de filière porcin a été discuté en préfecture de Région pour tenter de résoudre le problème de fluidité des…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
GAEC Cabri'Hyaule - Eleveurs de chèvres laitières : En bio, produire du lait avec des fourrages de qualité
Des bovins lait en conventionnel aux chèvres bio, la ferme a beaucoup changé depuis 2016. Aujourd’hui, nous sommes trois, le père…
Publicité