Aller au contenu principal

Chambre d'agriculture
Les bureaux de Châteaulin déménagent

Le 18 décembre dernier, l'antenne de la chambre d'agriculture a quitté le centre-ville de Châteaulin pour gagner le centre de formation de Saint Ségal, à 6 kilomètres de là.

"Les bureaux de Châteaulin avaient une bonne trentaine d'années. Ils commençaient à être inadaptés et avaient besoin d'être rafraîchis", explique Bernard Goalec, responsable du territoire de Carhaix/Châteaulin à la chambre d'agriculture. Finalement, c'est une autre option qui sera prise, dans un souci de rationalisation. "Le centre de Saint Ségal n'accueille pratiquement plus que des adultes en formation et l'internat est bien moins utilisé que par le passé". Au premier étage, une des ailes du bâtiment a donc été transformée en bureaux, à destination des salariés de l'antenne de Châteaulin.

Un lieu de passage

Le déménagement, à 6 kilomètres seulement des anciens locaux, s'est effectué en fin d'année, sans aucune difficulté. "Les numéros de téléphone restent inchangés", précise Bernard Goalec. Si les salariés ont emménagé dans des locaux flambant neufs et lumineux, les agriculteurs, eux aussi, y trouveront leur compte. "Depuis la 4 voies, l'accès est facile, et il n'y a pas de soucis pour se garer". Ce qui n'était pas toujours le cas jusqu'à présent, notamment les jours de réunion ! "Et le centre de formation de Saint Ségal est un lieu de passage, tant pour les organisations professionnelles agricoles, qui y organisent leurs réunions, que pour les agriculteurs, qui y viennent en formation".

Imaginer des synergies

Le comité de développement entend aussi profiter de ce déménagement pour trouver des synergies avec le centre de formation, à commencer par l'équipement du secrétariat ou les salles de réunion. "L'exploitation sera aussi un plus pour les formations que nous sommes amenés à réaliser, estime Bernard Goalec. Et il n'est pas exclu que les conseillers de l'antenne puissent intervenir auprès des stagiaires du centre, dans leur domaine de compétences". Mais tout reste à imaginer et à construire. "Dans un premier temps, les commissions du comité de développement, lait, cultures..., vont découvrir l'exploitation et ses différents ateliers, lait, porc, machinisme.

 

Des bureaux flambant neufs

Les bureaux sentent encore la peinture fraîche, quelques cartons traînent dans les couloirs, où l'on croise aussi des ouvriers du bâtiment, occupés aux dernières finitions...
L'antenne de Saint Ségal compte 8 bureaux et une salle de réunion. Dix personnes y travaillent au quotidien :
- Maryline Le Stum et Marie-Claire Jacq, secrétaires,
- Anne-Claire Delestre, chargée de l'animation des GVAF de Châteaulin, Carhaix et Quimper,
- Françoise Fourn, conseiller en stratégie d'entreprise,
- Ronan Kervarec, animateur des comités de développement de Châteaulin et Carhaix,
- Jean-Marie Chatelier, conseiller en aménagement foncier,
- Pierre Demeuré, conseiller machinisme,
- Pascal Le Cœur, conseiller lait,
- Olivier Laborde, conseiller cultures et animateur du bassin versant du Porzay,
- et Bernard Goalec, responsable du territoire de Carhaix/Châteaulin.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité