Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les classes de 4e du pays bigouden à la découverte des métiers verts

Tous les ans, Res'agri Cornouaille et l'association Elevage et passion invitent les élèves de 4e du pays bigouden à venir découvrir toute la diversité des métiers que propose l'agriculture. L'occasion pour les jeunes en réflexion sur leur orientation professionnelle, d'échanger avec des agriculteurs mais aussi tous leurs partenaires : inséminateur, vétérinaire, banquier, comptable...

"Ca fait une bonne dizaine d'années déjà que nous avons lancé cette opération", se souvient Patricia Savina, présidente de Res'agri Cornaouaille jusque l'an dernier. L'idée est simple : puisque les collégiens de 4e commencent à plancher sur leur orientation professionnelle, autant en profiter pour leur faire découvrir tous les métiers que propose l'agriculture, un secteur bien souvent méconnu des jeunes et de leur famille, y compris dans ce secteur rural du pays bigouden. Et pour rendre l'information plus concrète, c'est sur l'élevage de Daniel, Hélène et Thomas Jaouen, à Plonéour Lanvern, que Res'agri Cornouaille et l'association Elevage et passion en pays bigouden leur donnent rendez-vous tous les ans, au printemps.

Un métier de passion

En cette après-midi pluvieuse de début juin, ils sont une centaine d'élèves des collèges du Guilvinec, de Plozévet et de Pouldreuzic à avoir répondu à l'invitation. Au programme : la découverte de l'atelier lait et du poulailler sous la houlette d'agriculteurs venus prêter main forte aux propriétaires des lieux mais aussi des échanges avec de nombreux partenaires de l'exploitation, venus raconter leur quotidien.

"L'agriculture ? C'est la principale richesse du Finistère, affirme Daniel Jaouen, histoire de planter le décor. Et vous n'aurez aucun mal à y trouver du travail : dans les 10 ans à venir, 50% d'entre nous vont partir en retraite". "Agriculteur ? Un métier de passion", renchérit aussitôt Gaëlle Cossec. Salariée en élevage porcin, la jeune femme a fait le choix de rejoindre l'exploitation laitière de son époux, à Pouldreuzic, à l'arrivée de leurs enfants. "Cela me permettait de m'organiser différemment".

Des métiers qui se féminisent

Mais autour de la ferme gravitent de nombreux métiers, comme vont le découvrir les jeunes durant tout l'après-midi. "J'accompagne des porteurs de projets, jeunes et moins jeunes, dans des productions très différentes : pépiniériste, ostréiculteur...". Et c'est cette diversité qu'apprécie Christelle Traouen, chargée de développement agricole à Cerfrance Finistère. "Des liens forts se nouent avec nos clients, rajoute Christophe Morzadec, chargé de clientèle professionnelle et agricole au Crédit agricole. Quand ils achètent un tracteur, construisent un bâtiment neuf..., nous accompagnons l'évolution de leur exploitation. Et qu'il s'agisse d'assurer leur maison, de préparer leur retraite ou de gérer leurs placements, nous sommes là pour les conseiller au quotidien".

Un peu plus loin, le coffre de sa voiture ouvert, Jean-Jacques Lucas, inséminateur à Evolution, explique son rôle devant des jeunes ébahis. "Avec l'éleveur, nous allons choisir un taureau adapté à chaque vache, pour améliorer les animaux. Puis je vais mettre en place la semence". Devant les cases des veaux, Laurence Hellec, conseillère en santé animale au GDS, détaille son parcours avant de présenter ses différentes tâches. "Et il y a de plus en plus de filles qui font ce métier".

Etre curieux !

"Les centres équestres ou le maraîchage, c'est aussi de l'agriculture". Conseiller à la chambre d'agriculture, Alain Dequin présente la large gamme des "métiers verts" et les différentes formations qui permettent d'y accéder, distillant au passage quelques conseils." Ne laissez pas les autres choisir un métier à votre place ! Soyez curieux, informez-vous, explorez... Et vous allez découvrir des métiers auxquels on ne pense pas car on ne les connaît pas". Avant de délivrer une dernière information... "L'agriculture est un secteur qui recrute !"

Une nouvelle présidente pour Res'agri Cornouaille

 

"Les groupes sont des lieux où chacun peut échanger sur ses pratiques, ses techniques et où la convivialité permet de ne pas rester seul face à ses problèmes". Très attachée à cette façon d'apprendre et de progresser, Gaëlle Cossec, qui vient de succéder à Patricia Savina à la tête de Res'agri Cornouaille, invite les 300 adhérents à rejoindre des groupes déjà existants : cultures, lait, conversion à la bio, robot... "Mais, en fonction de la demande, nous pouvons aussi lancer d'autres groupes sur d'autres thématiques, d'autres productions...".

Epaulée par un conseil d'administration d'une quinzaine de membres, elle entend aussi poursuivre les actions pour mieux faire connaître l'agriculture : portes ouvertes à destination des collégiens, stand à Agri Deiz, réunions d'information en lien avec le territoire...

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Publicité