Aller au contenu principal

BV de l'Horn
Les commerçants solidaires

Vendredi dernier, les commerçants et artisans de Plouvorn ont voulu montrer leur solidarité avec leurs voisins agriculteurs.

Le 16 mars dernier, les agriculteurs de Plouvorn ont profité de la sortie de l'école pour distribuer des légumes et expliquer leur situation.
Le 16 mars dernier, les agriculteurs de Plouvorn ont profité de la sortie de l'école pour distribuer des légumes et expliquer leur situation.
© TERRA
“A notre façon, nous voulions montrer que, nous aussi, nous soutenons les agriculteurs". Plutôt que de baisser leur rideau, les commerçants et artisans de Plouvorn ont mis sur pied, vendredi dernier, une opération de communication : sur la place de l'église, ils ont invité toute la population à partager un moment de convivialité, autour d'un gigantesque pain-pâté. "C'est l'occasion, pour les agriculteurs, d'expliquer leur situation aux habitants de Plouvorn : ceux qui ne sont pas de la campagne ne sont pas forcément au courant de leurs difficultés, explique Emmanuelle Riou, présidente des commerçants et artisans. Et, en milieu rural, nous ne pourrons pas avancer les uns sans les autres".

Touchés par cette manifestation de soutien, les agriculteurs ne sont pas venus les mains vides : tandis qu'une mini-ferme s'est montée sur la place de l'église, avec veau, vaches, cochons, couvée et balades en calèche ou à poney, ils arrêtent toutes les voitures pour offrir un chou-fleur… et un tract.
"On nous parle désormais de diminuer la charge azotée au niveau du bassin versant et non plus de chaque exploitation, et de réduire le cheptel de 10 %, par le biais de cessations volontaires ou de préretraites", explique Nicolas Cadiou, un jeune agriculteur de Plouvorn, au sortir d'une réunion organisée en mairie au même moment par la DDAF. Des mesures dont la profession ne veut pas entendre parler. "Nous sommes prêts à aller plus loin dans le PMPOA mais il nous faut un coup de pouce financier : les exploitations sont déjà fortement endettées et ne peuvent aller plus loin". Sur le bassin versant de l'Horn, une quinzaine d'agriculteurs vient de tester un appui plus personnalisé à la gestion de l'azote, prenant mieux en compte les précédents, les reliquats… Une démarche dans laquelle les autres veulent bien s'engager, à condition qu'on n'évoque plus la barre des 140 unités d'azote à l'hectare mais qu'on tienne compte des besoins des plantes.


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité