Aller au contenu principal

Les écoliers découvrent la route du lait, du pré à l'assiette

L'agriculture est de moins en moins connue des petits citadins ? Qu'à cela ne tienne ! Voilà des années que les Jeunes agriculteurs proposent aux primaires, du CE2 au CM2, de découvrir, en classe, la production de lait ou de porc. Ils seront plus de 800 à en bénéficier cette année. Le 23 mai dernier, c'était au tour des CE2 de l'école Marie Curie, à Landerneau.

Très curieux, les élèves ont émaillé la présentation de Sylvain Kernaflen et Simon Le Bot de nombreuses questions.
Très curieux, les élèves ont émaillé la présentation de Sylvain Kernaflen et Simon Le Bot de nombreuses questions.
© Chantal Pape

"Qui vient nous voir cet après-midi ?" Une certaine fébrilité règne dans la classe de l'école Marie Curie, à Landerneau. Les paysages agricoles sont au programme de CE2 et l'institutrice a profité de l'opération montée tous les ans par les Jeunes agriculteurs pour inviter deux producteurs de lait à venir présenter leur métier.

 

Comme une boîte de conserve

 

Durant une bonne heure, Sylvain Kernaflen et Simon Le Bot détaillent le circuit du lait, de l'alimentation des vaches à l'usine où il sera transformé en yaourts, fromage ou crème fraîche. Pour rendre leur présentation plus concrète, ils font passer dans la classe de petits boîtes contenant du blé, de l'ensilage de maïs, du soja... Et essaient, aussi souvent que possible, de faire appel à ce que les enfants connaissent bien. L'ensilage ? "On coupe l'herbe ou le maïs en petits morceaux, on fait un tas, on recouvre d'une bâche, et c'est un peu comme une boîte de conserve". La production laitière annuelle d'une vache Prim'Holstein ? "Vous voyez ces gros camions citerne qui roulent dans nos campagnes ? Une vache pourrait en remplir la moitié en une année".

Très intéressés, les enfants posent de nombreuses questions. Et en profitent pour raconter leurs souvenirs chez leurs grand-parents, dans la ferme voisine... "Moi, j'ai même ramassé du lait dans le camion de mon tonton", lance ce petit garçon. Succès garanti !

 

Caresser les petits veaux

 

A Landerneau, la laiterie Triskalia surplombe la ville et est voisine de l'école. Juste l'Elorn à traverser... Les enfants sont incollables sur ce qu'elle produit mais aussi sur les bienfaits du lait sur leur santé. Les éleveurs insistent sur la qualité du lait, tout au long de la chaîne de production. Et c'est déjà l'heure de la récréation. Mais les enfants n'en ont pas pour autant fini avec l'agriculture : dans 15 jours, ils mettront leurs bottes et prendront le car pour aller visiter la ferme de Sylvain. "On pourra caresser les petits veaux ?"

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Sangliers : un contrat entre chasseurs et agriculteurs

Lors d’un rendez-vous le 21 janvier, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a présenté à la secrétaire d’État à la…

Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Nolwenn et Glenn : bien occupés, bien investis, bien dans leurs bottes !
De belles charolaises, de la volaille Label Rouge, des pommes de terre, des légumes de conserve, du maraîchage et en vente…
Publicité