Aller au contenu principal

BLONDES D'AQUITAINE
Les éleveurs bretons se regroupent

Le 22 janvier dernier, les Côtes d'Armor ont rejoint le Finistère et le Morbihan, et lancé l'association "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne".

L'association "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne" a été créée le 22 janvier dernier, à Carhaix.
L'association "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne" a été créée le 22 janvier dernier, à Carhaix.
© Terra

"Avant 1990, les éleveurs de Blonde d'Aquitaine des trois départements travaillaient déjà ensemble, se souvient Yves Le Net, président du syndicat costarmoricain. Mais, pour pouvoir organiser des concours, nous avions dû lancer un syndicat départemental". Vingt ans plus tard, le nombre d'éleveurs est à la baisse et, pour être plus efficace, ils ont décidé de se regrouper. "Nous serons plus nombreux pour assurer la promotion de la race et défendre nos intérêts".
C'est désormais ensemble qu'ils organiseront un concours régional par an, alternant Quimper en 2010, Saint Brieuc en 2011 et Pontivy. Et qu'ils envisagent de lancer un site internet. Même si l'Ille et Vilaine travaille avec les Pays de la Loire, les adhérents ont choisi "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne" pour baptiser leur nouvelle association.
Après l'élection du conseil d'administration, composé d'une vingtaine de membres, et du président, Michel Riou (29), la réunion s'est poursuivie par la présentation, par les GDS de Bretagne, de la caisse d'indemnisation des bovins à haut potentiel génétique, une caisse lancée dans les Côtes d'Armor en race prim'holstein et désormais ouverte aux 4 départements bretons et à l'ensemble des races, laitière et allaitantes. "Cette caisse permet de percevoir des indemnisations supplémentaires lors de l'élimination de bovins malades, abattage, euthanasie ou mortalité, en cas de tuberculose, brucellose, leucose bovine, FCO, paratuberculose, salmonellose, maladie des muqueuses, botulisme, IBR ou néosporose", indique Loïc Daniel, du GDS 22. L'adhésion est volontaire et la cotisation basée sur l'index moyen du troupeau, ISU en lait, Ivmat en troupeau allaitant.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à l'Agriculture

Le président élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire américain à…

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité