Aller au contenu principal

BLONDES D'AQUITAINE
Les éleveurs bretons se regroupent

Le 22 janvier dernier, les Côtes d'Armor ont rejoint le Finistère et le Morbihan, et lancé l'association "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne".

L'association "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne" a été créée le 22 janvier dernier, à Carhaix.
L'association "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne" a été créée le 22 janvier dernier, à Carhaix.
© Terra

"Avant 1990, les éleveurs de Blonde d'Aquitaine des trois départements travaillaient déjà ensemble, se souvient Yves Le Net, président du syndicat costarmoricain. Mais, pour pouvoir organiser des concours, nous avions dû lancer un syndicat départemental". Vingt ans plus tard, le nombre d'éleveurs est à la baisse et, pour être plus efficace, ils ont décidé de se regrouper. "Nous serons plus nombreux pour assurer la promotion de la race et défendre nos intérêts".
C'est désormais ensemble qu'ils organiseront un concours régional par an, alternant Quimper en 2010, Saint Brieuc en 2011 et Pontivy. Et qu'ils envisagent de lancer un site internet. Même si l'Ille et Vilaine travaille avec les Pays de la Loire, les adhérents ont choisi "Eleveurs Blonde d'Aquitaine de Bretagne" pour baptiser leur nouvelle association.
Après l'élection du conseil d'administration, composé d'une vingtaine de membres, et du président, Michel Riou (29), la réunion s'est poursuivie par la présentation, par les GDS de Bretagne, de la caisse d'indemnisation des bovins à haut potentiel génétique, une caisse lancée dans les Côtes d'Armor en race prim'holstein et désormais ouverte aux 4 départements bretons et à l'ensemble des races, laitière et allaitantes. "Cette caisse permet de percevoir des indemnisations supplémentaires lors de l'élimination de bovins malades, abattage, euthanasie ou mortalité, en cas de tuberculose, brucellose, leucose bovine, FCO, paratuberculose, salmonellose, maladie des muqueuses, botulisme, IBR ou néosporose", indique Loïc Daniel, du GDS 22. L'adhésion est volontaire et la cotisation basée sur l'index moyen du troupeau, ISU en lait, Ivmat en troupeau allaitant.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité