Aller au contenu principal

Les éleveurs de porcs solidaires des plus démunis

Mercredi 16 décembre dernier, 4 250 kg de côtes de porc d'origine bretonne ont été remis à la Banque alimentaire. D'une valeur de 10 000 €, ce don représente une portion de viande pour plus de 25 000 personnes. Cette belle action de solidarité est la conclusion de la démarche artistique initiée avec la Pig parade.

Le 16 décembre, la banque alimentaire a reçu les 4 250 kg de côtes de porc.
Le 16 décembre, la banque alimentaire a reçu les 4 250 kg de côtes de porc.
© Terra

"C'est une belle façon de boucler la boucle de ce projet artistique qui s'est transformé en véritable aventure humaine". Le 16 décembre dans les locaux de la Banque alimentaire de Pacé (35), c'est avec émotion que Nathalie Marchand, vice-présidente du Comité régional porcin, et une des éleveuses mécènes de l'opération Pig parade, a participé à la remise du don de 4 250 kg de côtes de porc. Pour mémoire, la Pig parade est une opération de communication en lien avec une quinzaine d'artistes, associés à autant d'éleveurs de porcs. Les œuvres, après avoir voyagé dans toute la Bretagne et même pour l'une d'entres elles, jusqu'à l'exposition internationale de Milan, ont été vendues aux enchères lors du Space. Une partie de la somme récoltée, à savoir 10 000 e, a donc été transformée en don alimentaire. "Nous sommes vraiment heureux de recevoir cette belle quantité de viande qui ravira les bénéficiaires à l'approche des fêtes, d'autant plus que la viande est une denrée qui nous fait un peu défaut", s'est félicité Emmanuel de Longeaux, président de la Banque alimentaire de Rennes-Pacé. Ce geste de solidarité a également permis d'associer d'autres entreprises de l'Ouest, puisque c'est le transporteur Le Calvez qui a acheminé la viande. Quant au côtes de porc, elles ont été achetées auprès de l'entreprise Jean Floch. "En tant que partenaire de la banque alimentaire, nous sommes ravis d'avoir été choisis, ce qui nous permet de poursuivre cet élan solidaire", a notamment déclaré Mikaël Le Gallic, directeur Jean Floch Surgélation. Enfin, pour la filière, cette action est l'occasion à la fois de montrer sa solidarité envers les plus démunis, et ce même en temps de crise, et de rappeler que sa vocation première est de nourrir la population.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Publicité