Aller au contenu principal

Les étudiants aussi ont leurs Innov'actions

Après les portes ouvertes Innov'action qui se déroulent en mai, les chambres d'agriculture de Bretagne, en partenariat avec la Draaf, invitent en fin d'année les lycéens et étudiants en agriculture à visiter certaines fermes engagées dans l'édition Innov'action de l'année. En Ille-et-Vilaine, l'opération concernait l'exploitation de Régis Desaize et celle e Julien Collin.

C’est avec beaucoup d’attention que les élèves ont écouté Régis Desaize, éleveur de 41 ans, expliquer son parcours professionnel. Sans détour, il explique les difficultés rencontrées qui l’ont amené à faire évoluer son exploitation. Passer d’un élevage de vaches laitières aux chèvres laitières ne s’est pas fait en un jour mais c’est ce changement de cap qui lui a redonné le goût de son métier d’éleveur. De son coup de cœur pour l’animal à la technicité de la production, les élèves n'ont pas perdu une miette de sa présentation.

En plus de découvrir une production méconnue, les élèves ont pu appréhender les particularités de la reproduction caprine, l’importance de la luminosité et d’une alimentation de qualité. Tous autour d’une botte de foin, ils ont pu échanger sur les conditions de réussite d’un bon fourrage. L’éleveur a également présenté les adaptations réalisées dans ses bâtiments pour limiter les frais liés au changement de production. Les élèves ont donc rencontré un éleveur bien dans ses bottes, qui ne cesse de vouloir faire évoluer son système pour gagner en efficacité, en adaptant à son exploitation des idées chinées chez des confrères, sur internet et également en s’appuyant sur un groupe d’éleveurs avec qui il partage ses résultats économiques et son goût pour cet élevage.

Chez Julien Collin, à Bédée, les élèves ont été sensibilisés au Dephy Ecophyto. "On fait passer des messages au niveau de l'installation, de la gestion du travail, de la vie personnelle....", explique aussi David Bouillé, de la chambre d'agriculture. Comment voyez vous votre exploitation dans 5 ans, dans 10 ans ? Comnent ça se passe les week-ends ?... Autant de questions qu'ont pu poser les étudiants en direct à Julien Collin. Pour la classe de BTS Acse du lycée du Rheu, cette visite était aussi organisée dans le cadre d'un module sur la reconquête de l'eau. "Cette visite va nous permettre d'aller plus loin dans la démarche", conclut une professeure de l'établissement.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
Publicité