Aller au contenu principal

Les intérêts de l’agroforesterie en élevage

L’aménagement arboré des parcours volailles ou des parcelles pâturées est un plus pour le confort des animaux et les performances de l’élevage, sans oublier les multiples bénéfices environnementaux apportés par les arbres.

Favoriser l'exploration du parcours volailles

Un parcours planté, bien conçu, favorise la sortie des volailles, leur comportement exploratoire et une bonne utilisation de la parcelle. Les plantations, sous forme de haies, arbres alignés ou bosquets, fournissent à la fois des repères pour les déplacements et des protections contre le vent, le soleil ou les rapaces. Ainsi, la fréquentation du parcours diminue le stress des animaux, réduit l’occurrence du picage et améliore l’indice de consommation. De plus, le boisement d’un parcours avicole fournit divers services, il répond en particulier aux attentes de la société.

Optimiser le pâturage

En bovins aussi, les arbres améliorent le confort des animaux et leur niveau de production. L’organisation du parcellaire de pâturage (avec le découpage des paddocks, les chemins, le réseau d’abreuvement, les clôtures) est l’occasion également d’optimiser la trame arborée des parcelles. Les haies sont essentielles pour abriter les animaux et les protéger contre les aléas climatiques. Les bovins supportent mal les fortes températures, l’ombrage est favorable à la rumination et au repos des animaux. De plus en plus d’éleveurs complètent leur réseau de haies bocagères en installant des alignements d’arbres de haut-jet, le plus souvent en séparation de paddock, pour une meilleure répartition des zones d’ombrage, l’amélioration de la circulation de l’eau dans le sol, la production de fourrage d’appoint, la production de bois…

Se faire accompagner

Dans tous les cas, l’aménagement arboré des parcours plein-air doit être anticipé et réfléchi en fonction des caractéristiques du milieu, de l’organisation de l’exploitation et des objectifs des éleveurs. Le suivi des réalisations, la gestion des arbres sont également des étapes à ne pas négliger.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Une nouvelle croissance est possible

Septembre 2021 aura permis de renouer avec le Space, salon des productions animales, carrefour européen. Un carrefour de…

Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
Publicité