Aller au contenu principal

Les JA 29 réclament une révision en profondeur de la convention du MPB

L'amont de la filière porcine a sollicité une aide pour dégager les porcs des élevages. La préfète de Région a répondu que c'était à la filière de s'organiser.

"La crise sanitaire que nous traversons met en lumière les carences profondes de notre organisation collective", dénoncent les Jeunes agriculteurs du Finistère. Evoquant les retards d’enlèvement suite aux fermetures d’abattoirs, lors de la crise du Covid. ils demandent la révision de la convention du Marché du porc breton pour pouvoir faire face au risque sanitaire, en y incluant l’affectation automatique du quota de l’abattoir dans l’impossibilité d’assumer sa responsabilité aux autres outils. "Personne ne peut se prétendre immunisé face au Covid-19. Chaque acteur doit agir en responsabilité pour assurer la continuité de la chaîne alimentaire et garantir la bientraitance des éleveurs et de leurs animaux". L’occasion, pour les JA 29, de revoir cette convention en profondeur. "Aujourd’hui, elle ne satisfait ni les vendeurs ni les acheteurs, puisque ces derniers s’en désengagent. Et nos clients choisissent seuls le prix, le délai d’enlèvement, demain la grille de paiement, les bâtiments, la génétique, l’aliment… Nous ne l’acceptons plus !"

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité