Aller au contenu principal

Jeunes Agriculteurs du Morbihan
Les JA défendent le financement à l'installation et l'accès au foncier

C'est avec un conseil d'administration largement renouvelé que les Jeunes Agriculteurs 56 ont fait part, lors de leur AG le 4 mars à Saint-Allouestre, des orientations 2008 pour encourager l'installation et permettre aux jeunes de bien vivre de leur métier.

Tout d'abord, pour défendre les financements de l'installation aujourd'hui menacés par les choix budgétaires de l'Etat, les JA 56 demandent "un engagement clair de l'Etat, comme des porteurs de projet, sur les cinq années du PDE, et le maintien des acquis pour 2008 dont la majoration des subventions et les abattements fiscaux et sociaux". Frédéric Daniel, nouvel administrateur, annonce que les JA 56 vont "travailler à une simplification de l'accès aux financements" dont ils demandent en outre "la proportionnalité par rapport aux montants d'investissement".

 Veille et prospective sur le foncier

"Bien que l'installation soit une priorité affichée pour les demandes d'autorisations d'exploiter, les modes de contournements de la section structure se multiplient" regrette Jérôme Couedic, secrétaire général, qui déplore "l'attribution de foncier agricole à d'autres usages appuyée par les agences immobilières, et la prolifération des mises en Gaec douteuses pour de l'agrandissement". "Nous étions fortement opposés à la modification de la loi d'orientation agricole, ajoute Bruno Ledru, trésorier JA national et exploitant de Seine-Maritime. La diminution du pouvoir de la commission structure engendre une pression financière plus forte sur le foncier." Les JA 56 proposent donc de renforcer, en collaboration avec la FDSEA, l'Odasea et la Safer, leurs outils de veille et de prospective pour défendre une répartition du foncier équitable et à des prix raisonnables. Ils souhaitent également soutenir les membres des comités structures, aux niveaux local et départemental, pour qu'ils disposent bien de toutes les informations sur les dossiers.

 Prendre en compte l'environnement

Au sujet de la 4ème directive nitrates, les JA 56 entendent bien être force de propositions pour que les nouvelles réglementations ne se transforment pas en contraintes dont "l'installation en serait la première à pâtir" souligne Bruno Ledru. Egalement sur les problématiques environnementales, les JA 56 souhaitent "sortir du zonage cantonal pour les normes azote et que les grosses unités de production libèrent du plan d'épandage en faveur de plus petites structures". En outre, Pierre-Yves Garaud, vice-président JA, a annoncé "un gros travail pour 2008 sur la simplification administrative".

 Un parcours à l'installation rénové

Après avoir été expérimenté dans cinq départements français dont le Morbihan, le nouveau parcours à l'installation sur lequel œuvrent les JA 56 depuis 2004, sera complètement opérationnel à partir de cette année. "Un module personnalisé au maximum permet de mieux correspondre aux projets d'aujourd'hui qui sont de plus en plus diversifiés", commente Bruno Ledru. Ce nouveau dispositif devrait ainsi permettre d'accompagner davantage de porteurs de projet, et d'accéder plus facilement aux aides de l'Etat et des collectivités territoriales.

Le président des JA, Pierre-Yves Le Bozec, propose aussi pour 2008 d'instaurer "un coach après l'installation, un référent professionnel pour favoriser le conseil de professionnel à professionnel, ainsi que d'un référent administratif JA dans toutes les OPA et coopératives". Il a par ailleurs réaffirmé l'importance du partenariat entre les JA et les OPA dans le cadre du parcours à l'installation, un partenariat qu'il souhaite principalement concrétiser par "des rencontres régulières de bureau à bureau".

Enfin, les JA continueront en 2008 leurs actions de promotion dans les cantons et sur le département pour attirer de nouveaux publics vers l'agriculture (en 2007, une installation sur quatre s'est effectuée hors cadre familial).

 Audrey Dibet
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Sangliers : un contrat entre chasseurs et agriculteurs

Lors d’un rendez-vous le 21 janvier, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a présenté à la secrétaire d’État à la…

Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Nolwenn et Glenn : bien occupés, bien investis, bien dans leurs bottes !
De belles charolaises, de la volaille Label Rouge, des pommes de terre, des légumes de conserve, du maraîchage et en vente…
Publicité