Aller au contenu principal

Sur 3 exploitations
Les JA invitent le nouveau préfet

Le nouveau préfet, Jean François Savy n'a pas dérogé à la coutume instituée par les Jeunes Agriculteurs. Comme ses prédécesseurs, il a pu prendre la mesure de l'agriculture morbihannaise le 17 mai denier via trois exploitations, avec, en ligne de fond, les contraintes environnementales.

Laurent Kerlir, et Nicolas Chesnin ont invité Jean François Savy, nouveau préfet du Morbihan, (à droite sur ce cliché) à découvrir l'agriculture morbihannaise dans trois exploitations où se sont installés récemment de jeunes éleveurs.
Laurent Kerlir, et Nicolas Chesnin ont invité Jean François Savy, nouveau préfet du Morbihan, (à droite sur ce cliché) à découvrir l'agriculture morbihannaise dans trois exploitations où se sont installés récemment de jeunes éleveurs.
© claire le clève

 

"Nous sommes des entrepreneurs et des acteurs économiques à part entière, nous souhaitions vous montrer cette dimension. Car si nous sommes les premiers à faire des efforts, en matière de contraintes environnementales, il y a des incohérences. Et leurs conséquences économiques ne sont pas prises en compte. Quand on s'installe, c'est encore plus pénalisant". Au terme des visites auxquelles avait été invité le représentant de l'Etat, Nicolas Chesnin, président des JA a souligné chacune des problématiques rencontrées. A Mauron, chez Laurent Guillard ,installé en volaille sur la zone de l'étang au duc, l'exploitant a du rebattre son plan d'épandage en multipliant par deux sa surface épandable pour répondre aux nouvelles normes phosphore. A Mohon, Mickaël Delalande a fait le choix de la maternité collective et installé une station de compostage en consentant des investissements importants dans un contexte difficile. L'occasion de découvrir une filière morbihannaise fragilisé par ses spécificités. Plus loin à Bréhan, chez Olivier Aubry installé en lait et légumes irrigués avec ses parents sur la zone de captage de la Herbinaye, c'est toute l'actualité laitière, ses impératifs de contractualisation, mais aussi l'impact des légumes dans l'économie départementale ou bien les problématiques de transmission et de leur poids financier dont il a été question.

Le diable se cache dans les détails

Reprenant la balle au bond,sur cette exploitation située la zone de captage de la Herbinaye, captage d'eau potable, Laurent Kerlir, président de la FDSEA a d'emblée prévenu. "La profession s'est engagée sur un plan d'actions pour faire appliquer la réglementation, nous ferons ce qu'il faut mais pas plus". Pas question de "mettre la barre trop haut et de décourager les producteurs" a t-il précisé notant quer sur la nouvelle norme phosphore, "le diable se cache dans les détails. Certains pour respecter l'équilibre de fertilisation sont obligés d'acheter de l'engrais minéral. C'est incohérent". Reconnaissant à ses interlocuteurs la dimension "d'entrepreneurs entreprenants", Jean François Savy a cependant rappelé que si les contraintes environnementales sont fortes , "elles sont normales, nous veillerons à ce que l'agriculture se développe avec l'environnement et non l'inverse" a t-il prévenu. Au rang de ses priorités, diminuer "les délais existants sur les installations classés, il n'est pas normal qu'un dossier mettre 2 ans à être instruit". Un premier représentant de l'Etat qui s'est dit favorablement impressionné par l'impact de l'agriculture en terme d'occupation du territoire "il n'y a aucune zone délaissée". Pourtant "la donne change" estiment Ja et FDSEA qui ont donc invité à retrouver Jean François Savy cette fois sur les problématiques de perte de foncier, tant sur le littoral que pour l'urbanisation.

Claire Le Clève

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité