Aller au contenu principal

Les JA lancent un appel aux consommateurs

Un consommateur informé en vaut-il deux. Les Jeunes agriculteurs le croient. "Notre agriculture et ses garanties alimentaires auront besoin d'être soutenues", ont-ils expliqué lors d'une conférence de presse.

La flambée des matières premières et leur répercussion sur les étiquettes va malmener le portefeuille des consommateurs, peut-on lire partout dans la presse. En réponse à cette envolée médiatique et ses conséquences, les Jeunes agriculteurs du département, lors d'une conférence de presse, lancent un appel aux consommateurs : "aidez-nous à construire l'agriculture de demain".

Un consommateur informé et responsable
"Il faut expliquer aux consommateurs les raisons de cette augmentation, déclare Patrice Binet, président JA 22. Le monde change, les marchés alimentaires vont être tendus dorénavant et de façon durable". Si son pouvoir d'achat diminue, que fera le consommateur ? La crainte exprimée par les Jeunes agriculteurs est de voir affluer des produits de moindre qualité, sans garanties sociales, environnementales, ni traçabilité. Les JA estiment qu'il appartient au consommateur de choisir et d'agir en connaissance de cause. Ce dernier a un pouvoir, celui de défendre une agriculture française qui s'est construite avec ses filières, sa sécurité alimentaire, sa diversité. "L'augmentation des coûts de production va mettre en péril notre agriculture. Si le consommateur paie demain plus cher, c'est pour maintenir ce type d'agriculture. Produire de la qualité a un coût", observe Patrice Binet.

Une agriculture diversifiée et nombreuse
Si les JA veulent maintenir une agriculture de qualité et diversifiée, ils souhaitent qu'elle soit aussi partagée par le plus grand nombre. C'est dans ce sens que les jeunes agriculteurs travaillent à la mise en place d'un parcours à l'installation "personnalisé" qui prend en compte la personne et surtout son projet. "Il est évident que les jeunes ont besoin d'un élan de confiance afin qu'ils viennent et s'installent dans la profession".
A cela s'ajoute le poids de la pression environnementale. "Les jeunes producteurs sont conscients de la protection de l'environnement. On est né avec", rappelle Patrick Cherdel, secrétaire général adjoint, abordant la question des bassins versants. "Les améliorations sont là, mais il faut du temps".
Pour l'heure, cap sur la vérité des prix. Le syndicat annonce dans la foulée une opération, dès le lendemain, dans une grande surface pour "décortiquer" les prix et les marges pratiqués.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité