Aller au contenu principal

Les Maisons familiales, un réseau ouvert sur le monde

Si le Finistère compte 11 Maisons familiales qui accueillent près de 1 500 jeunes, le réseau s'étend dans une vingtaine de pays et regroupe 1 100 établissements

De droite à gauche : Alain Jaulin, directeur de la fédération départementale des Maisons familiales, et Gilbert Moalic, président
De droite à gauche : Alain Jaulin, directeur de la fédération départementale des Maisons familiales, et Gilbert Moalic, président
© Chantal Pape

"Cette année, nos établissements accueillent 1 471 élèves en formation initiale, de la 4e au BTS", indique Alain Jaulin, le directeur de la fédération départementale des Maisons familiales. Si le Bac pro reste le niveau le plus fréquenté, avec 60% des effectifs, les 4e-3e, qui regroupent un jeune sur 4, "sont un formidable vivier pour nos effectifs futurs". S'y rajoutent aussi 68 apprentis et près de 150 000 heures/stagiaires en formation continue.

Dans le Finistère, l'agriculture reste le premier secteur de formation, avec 31% des effectifs en production et 8% en agro-équipement, devant les services aux personnes, 36%, le cheval, 12%, le commerce, 8%, et l'aménagement, 5%. Fierté du réseau, les résultats aux examens sont toujours excellents, 88% de moyenne, avec un pic à 93% pour le DNB, le diplôme national du brevet, le Capa et le Bepa.

Avec un effectif de 5 personnes, la fédération départementale propose de nombreux services aux Maisons familiales, appui pour la comptabilité, la paie, déploiement du numérique, formations, communication... Locataire à Ergué-Gabéric depuis la vente de la Maison de l'agriculture, allée Sully, elle a fait le choix de rejoindre l'hôtel inter-consulaire de Cuzon, à Quimper, qui abritera la chambre des métiers et la chambre d'agriculture.

L'assemblée générale est aussi l'occasion de rappeler que les Maisons familiales sont organisées en réseau. "On compte plus de 1 100 MFR dans une vingtaine de pays, en Afrique, en Asie, en Europe, Amérique du Sud, Canada, dont 30 en Bretagne et 500 en France", énumère Edmond Fossey, vice-président. Des établissements qui partagent la même vision et les mêmes valeurs humanistes. "Avec les autres départements bretons, le Finistère participe, lui aussi, à la solidarité internationale, grâce à un partenariat historique avec le Mali".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité