Aller au contenu principal

Les Maisons familiales, un réseau ouvert sur le monde

Si le Finistère compte 11 Maisons familiales qui accueillent près de 1 500 jeunes, le réseau s'étend dans une vingtaine de pays et regroupe 1 100 établissements

De droite à gauche : Alain Jaulin, directeur de la fédération départementale des Maisons familiales, et Gilbert Moalic, président
De droite à gauche : Alain Jaulin, directeur de la fédération départementale des Maisons familiales, et Gilbert Moalic, président
© Chantal Pape

"Cette année, nos établissements accueillent 1 471 élèves en formation initiale, de la 4e au BTS", indique Alain Jaulin, le directeur de la fédération départementale des Maisons familiales. Si le Bac pro reste le niveau le plus fréquenté, avec 60% des effectifs, les 4e-3e, qui regroupent un jeune sur 4, "sont un formidable vivier pour nos effectifs futurs". S'y rajoutent aussi 68 apprentis et près de 150 000 heures/stagiaires en formation continue.

Dans le Finistère, l'agriculture reste le premier secteur de formation, avec 31% des effectifs en production et 8% en agro-équipement, devant les services aux personnes, 36%, le cheval, 12%, le commerce, 8%, et l'aménagement, 5%. Fierté du réseau, les résultats aux examens sont toujours excellents, 88% de moyenne, avec un pic à 93% pour le DNB, le diplôme national du brevet, le Capa et le Bepa.

Avec un effectif de 5 personnes, la fédération départementale propose de nombreux services aux Maisons familiales, appui pour la comptabilité, la paie, déploiement du numérique, formations, communication... Locataire à Ergué-Gabéric depuis la vente de la Maison de l'agriculture, allée Sully, elle a fait le choix de rejoindre l'hôtel inter-consulaire de Cuzon, à Quimper, qui abritera la chambre des métiers et la chambre d'agriculture.

L'assemblée générale est aussi l'occasion de rappeler que les Maisons familiales sont organisées en réseau. "On compte plus de 1 100 MFR dans une vingtaine de pays, en Afrique, en Asie, en Europe, Amérique du Sud, Canada, dont 30 en Bretagne et 500 en France", énumère Edmond Fossey, vice-président. Des établissements qui partagent la même vision et les mêmes valeurs humanistes. "Avec les autres départements bretons, le Finistère participe, lui aussi, à la solidarité internationale, grâce à un partenariat historique avec le Mali".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité