Aller au contenu principal

Concours général agricole
Les médailles bretonnes à l'honneur

Pour la seconde année consécutive, la chambre régionale d'agriculture et les hypermarchés Carrefour de Bretagne ont signé un partenariat afin de promouvoir les produits bretons médaillés au Concours général agricole 2010, à Paris.

47 entreprises et 86 produits : à elle seule, la Bretagne a raflé 9% des médailles décernées lors du Concours général agricole 2010, à Paris. "Nous nous situons au 4e rang des régions françaises", se félicite Yves Le Gourriérec, vice-président de la chambre régionale d'agriculture. Mais comment mieux faire connaître ces produits ? L'an passé, la chambre consulaire a décidé de multiplier les initiatives : mise en avant dans une vitrine, à la Maison de l'agriculture, édition d'un guide régional, remise officielle des diplômes... Et partenariat avec l'enseigne Carrefour, "une démarche unique en France".

Concrètement, les lauréats qui le souhaitent, tous n'ont pas la dimension suffisante, peuvent être référencés dans les 10 hypermarchés bretons du groupe. Et bénéficient d'un "stop rayon", une petite étiquette qui va indiquer au consommateur que le produit a obtenu une médaille. "Tous les étés, nous organisons une mise en avant de la Bretagne et de ses produits dans un catalogue, rajoute Guy Le Goëc, directeur du Carrefour de Quimper. Les produits médaillés peuvent aussi y figurer et bénéficier ainsi qu'une communication encore plus importante".

La cidrerie Le Brun, à Plovan (29), est une habituée du Concours général. "Cette année, nous avons obtenu trois médailles, explique Dominique Le Brun. De l'argent pour un cidre fermier demi-sec et un cidre artisanal doux, du bronze pour un cidre artisanal brut. Ce qui nous amène à un total de 32 médailles, depuis la première, obtenue en 1982 par mon père". Un vrai plus pour le chef d'entreprise. "Elles incitent le consommateur à essayer notre produit".

 

Les médailles, un vrai plus

Pour la charcuterie Tallec, basée à Bannalec (29), ces médailles sont une première. "Nous avons remporté de l'or pour notre terrine à l'ancienne rôtie au four et du bronze pour la mousse de canard", détaille Michel Moreu, l'un des dirigeants. Alors que l'entreprise sort tout juste d'une passe difficile, ces médailles ont été, pour le personnel, "perçues comme le résultat de tous leurs efforts". Pour leurs clients, GMS, grossistes, industrie, export..., "il s'agit de la reconnaissance de notre savoir-faire". Et l'impact ne s'est pas fait attendre : "les ventes ont progressé de 10-15%".

Chantal Pape

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité