Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les métiers de l’agriculture expliqués

La citée des métiers (voir encadré) a accueillie l’agriculture dans son pôle. Une première marquée par un intérêt des jeunes générations pour le milieu agricole.

Rencontrer des personnes non issu du milieu agricole, présenter les métiers de l’agriculture, telle était la mission de cinq agriculteurs, la semaine dernière, à la citée des métiers à Ploufragan. Deux maraîchers, deux producteurs de lait et une salariée en élevage de porcs se sont fait les portes parole du monde agricole. Si l’assemblée était réduite, le message semble avoir été entendu, notamment par les scolaires venus spontanément découvrir le milieu : "l’agriculture est un métier passionnant", relate Ronan Le Denmat. Un avis qui semble partagé puisque suite à la conférence, Julie Jacq, représentante de l’AEF a reçu plusieurs demandes de renseignements et de rendez-vous.

Informer et séduire

Hervé Conan et Ronan Le Denmat ont commencé par présenter leurs structures respectives : l’AEF et les JA. Un moyen pour l’assemblée de se représenter les différents métiers de l’agriculture et sa position sur le marché du travail Costarmoricain. "Il y a une cinquantaine d’offres d’emploi en permanence sur le département en agriculture",reprend le JA pour illustrer ses propos. Un chiffre qui fait mouche dans la salle. Trois agriculteurs ont ensuite expliqué leurs métiers, leurs intérêts pour sa diversité, mais aussi ses avantages et ses inconvénients. Portraits.

Cécile Boisnard : "Je vis de ma passion"

Salariée agricole en production porcine

31 ans.

Parcours scolaire :

BEP production laitière, BAC technologique, BTSA, CS production porcine

"J’ai commencée dans les élevages porcins avec Terralliance par du travail partagé dans deux exploitations. Je voulais multiplier les expériences afin de continuer à apprendre, me remettre en question. Aujourd’hui, je suis responsable maternité dans un élevage. J’aménage mes journées et mes horaires en fonction du travail".

Christophe Moal : "Je suis né dans les choux"

Producteur maraîcher en plein champs

34 ans.

Parcours scolaire :

BEP, BAC professionnel et BTS ACSE

"Je suis né dans les choux et les artichauts. J’ai toujours voulu faire ce métier. C’est vrai que physiquement il faut être costaud pour suivre les cadences, et aussi savoir s’adapter puisque c’est la météo qui dicte nos travaux. Le plein champ demande parfois des horaires élastiques mais par beau temps c’est très appréciable".

 


Adeline Girotte : "La ferme vit en cohabitation avec la famille"

Productrice de lait

32 ans

Parcours scolaire :

BAC économie et sociale, deux ans de fac de droit et un BPREA

"J’ai un peu cherchée ma voix avant de m’installer avec mon mari en 2007. On travaille autant avec notre tête qu’avec nos bras, nous sommes très polyvalents, c’est intéressant de travailler en contact avec la nature. L’autre intérêt essentiel est que l’organisation tourne autour des enfants, des rendez-vous, de l’école... on aménage le travail en fonction de leurs besoins".


La citée des métiers : Kesako ?

La Cité des Métiers des Côtes d’Armor est une association qui sert de plateforme d'information sur les métiers, les formations, la recherche d'emploi, la création d'activité et le changement de vie professionnelle. Entretiens individuels, documentation, espace multimédia, rencontre avec des professionnels sont proposés gratuitement du lundi au vendredi à Ploufragan par la structure.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Au concours des Miss, Karen défend la place des femmes en agriculture
Lancé en 2013, le concours Miss France agricole veut promouvoir les femmes et les hommes qui font et feront l'agriculture de…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité