Aller au contenu principal

Les métiers de l'agriculture, grandeur nature

Présente sur un stand de 400 m² au second carrefour des métiers et de l'emploi, le 11 avril dernier à Morlaix, l'agriculture a déployé ses métiers grandeur nature, avec un chantier de récolte des choux-fleurs.

Un tracteur, une remorque bâchée, un tapis convoyeur : Histoire de rendre les métiers de l'agriculture plus concrets, un chantier de récolte du chou-fleur a été reconstitué lors du second carrefour des métiers et de l'emploi de Morlaix.
Un tracteur, une remorque bâchée, un tapis convoyeur : Histoire de rendre les métiers de l'agriculture plus concrets, un chantier de récolte du chou-fleur a été reconstitué lors du second carrefour des métiers et de l'emploi de Morlaix.
© Terra
Un tracteur, une remorque bâchée, un tapis pour convoyer les choux-fleurs et 5 personnes s'activant sur le chantier de récolte : aussitôt franchies les portes du carrefour des métiers et de l'emploi, vendredi dernier, impossible de rater l'agriculture et ses métiers ! Présente sur un stand de plus de 400 m², elle propose un zoom grandeur nature sur les productions horticoles et légumières avec, en plus de la récolte de choux-fleurs, un roll de pépinière, un chariot de serre de tomates..., pendant que défile, à proximité, un montage photo sur les différentes tâches à accomplir tout au long de la journée.

Faire connaître métiers et formations

Si le matériel attire l'œil, agriculteurs et salariés se sont relayés tout au long de la journée pour témoigner sur les métiers. "L'an passé, suite à ce carrefour, j'ai placé une dizaine de personnes en formation ou en entreprise", se souvient Gilles Burel, animateur de l'AEF, l'association emploi-formation, qui entend bien en faire autant cette année.
"Ce carrefour est aussi, pour nous, l'occasion de présenter notre nouvelle formation BPA cultures légumières de plein champ", explique Paul Lavanant, responsable des formations adultes à l'Ireo de Lesneven. La première promotion, rentrée en novembre dernier, a trouvé son rythme de croisière entre le centre et les exploitations, où les stagiaires passent deux semaines par mois. Et la seconde promotion est en phase de recrutement, pour une rentrée prévue en juin. "C'est une formule qui me convient", affirme Jean-Hervé Créach, l'un des producteurs de légumes qui accueillent les stagiaires le temps de la formation. "Je sais que j'aurai bientôt besoin de main d'œuvre supplémentaire. La formation m'aura donné le temps de mieux connaître mon futur salarié".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
Publicité