Aller au contenu principal

Les MSA de l'Ouest réfléchissent aux évolutions de la protection sociale

Réunies à Saint Pol de Léon pour fêter 50 ans de travail en commun, les 6 caisses de MSA de l'Ouest ont planché sur les évolutions de la protection sociale, passées et à venir.

Pour fêter ses 50 ans, l'Umsao a invité dirigeants actuels et anciens à témoigner sur l'évolution de la protection sociale depuis 1975.
Pour fêter ses 50 ans, l'Umsao a invité dirigeants actuels et anciens à témoigner sur l'évolution de la protection sociale depuis 1975.
© Terra

"À l'origine, nous voulions un lieu pour échanger sur nos projets stratégiques, mettre en commun nos idées, lister nos besoins et y apporter des solutions". Créée en 1965, l'Umsao, l'union des MSA de l'Ouest a rajouté à ses compétences la formation des élus et des salariés. Et, depuis la fusion de 2010, elle couvre 12 départements et regroupe les 6 caisses de Bretagne, Pays de Loire et Basse Normandie.

Son assemblée générale, les 5 et 6 octobre derniers à Saint Pol de Léon (29), a été l'occasion de fêter ses 50 ans. Pour l'occasion, elle a invité ses anciennes présidentes pour faire le point sur l'évolution de la protection sociale. "Ces dernières années, nous avons connu des avancées importantes", souligne Georgette Rousselet, présidente de la caisse Mayenne-Orne-Sarthe et de l'Umsao, en évoquant les indemnités journalières maladie et accident du travail. "Mais il reste encore du travail à faire", estime Marie-Claire Quesnel, présidente de l'Umsao de 1995 à 2000, qui cite, entre autres, une meilleure prise en charge de l'invalidité, pour arriver à parité avec les autres régimes de protection sociale. "Et, pour l'ensemble des régimes, il faudra bien s'atteler enfin au financement de la dépendance".

Au niveau des caisses de MSA, les choses ont aussi bien changé, avec la dématérialisation ou la coopération inter-caisses. Avec un coût moyen de fonctionnement de 3,2 %, "très faible", les MSA s'estiment désormais en ordre de marche. "Avec son guichet unique et son tandem élus-salariés, le régime agricole a bien des atouts. Et le gouvernement pourrait lui confier d'autres tâches, comme la gestion de la protection sociale d'autres catégories professionnelles".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
La PAC peut-elle faire de l'UE un leader mondial de la durabilité ?
Pierre Bascou, un des penseurs de la PAC, était mercredi dernier au Space à l'invitation de la Maison de l'Europe. L'occasion…
"Agir en collectif" : le CRP Bretagne rappelle sa priorité
La signature par le ministre de l'Agriculture de la reconnaissance de l'AOP Porc Grand Ouest permet à la filière de franchir une…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
Publicité