Aller au contenu principal
Font Size

Lait
Les producteurs en colère

La session de la chambre d'agriculture étant consacrée à l'évolution du mode de fixation du prix du lait, une cinquantaine de producteurs se sont rendus à Quimper, le 19 novembre dernier, pour interpeller les représentants des laiteries.

A l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs, une cinquantaine de producteurs de lait ont profité de la session de la chambre d'agriculture, le 19 novembre dernier, à Quimper, pour interpeller les représentants des laiteries.
A l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs, une cinquantaine de producteurs de lait ont profité de la session de la chambre d'agriculture, le 19 novembre dernier, à Quimper, pour interpeller les représentants des laiteries.
© Terra

Even, Coopagri, Entremont Alliance, Sill, Rolland : à tour de rôle, tous les représentants des laiteries finistériennes, venus à Quimper assister à la session de la chambre d'agriculture, ont été interpellés par une cinquantaine de producteurs, mécontents de voir chuter le prix du lait alors que leurs charges ont flambé, ces derniers mois. "Le prix du veau de 8 jours a été divisé par 4, le prix de la vache de réforme a plongé de 20 ou 30%, celui du maïs grain a été divisé par 2. Et on nous annonce une baisse du prix du lait de 100€/1 000 litres".
A Pascal Mailhos, Préfet, et François Bonnet, directeur départemental de l'agriculture, venus à leur tour sur le perron de la chambre d'agriculture, François Plougastel, président de la section laitière de la FDSEA explique que "la situation est très tendue", en évoquant l'absence d'accord entre producteurs et transformateurs quant à la fixation du prix du lait pour les mois à venir. "Il est urgent que le ministre de l'agriculture nomme un médiateur pour faciliter le dialogue, prévient le responsable. Sinon, ça va être le bordel".
"C'est toujours le producteur qui paie les pots cassés, rajoute Jacques Jaouen, président de la chambre d'agriculture. Il est temps d'avoir une réflexion sur la répartition des marges".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Publicité