Aller au contenu principal

Les producteurs en guerre contre la grande distribution

Lait, porcs, volailles, légumes, toutes les productions voient leurs marges accaparées par la grande distribution. Pour marquer leur ras le bol et exiger leur dû, les producteurs bloquent des centrales d'achat.

Vendredi 6 juin, plus de 200 producteurs laitiers se sont réunis, à l'appel de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, pour discuter de l'accord sur le prix du lait, conclu le 3 juin. Un accord qui ne satisfait pas les producteurs. Dans une atmosphère tendue, les responsables de la section laitière en ont rappelé la nécessité pour sortir de la crise et rétablir un dialogue dans l'interprofession. Aux bas prix du lait, s'ajoute la colère pour les producteurs d'un plan d'aides annoncé par le ministre de l'agriculture et son enveloppe de 30 millions, qu'ils jugent dérisoire. Pour manifester leur colère, les producteurs se sont rendus à la préfecture où ils ont allumé un feu de palettes.

A ce mouvement de colère se sont jointes toutes les productions, bien décidées à en finir avec les marges abusives de la grande distribution. "Nous voulons faire appliquer l'observatoire de prix, exigent les agriculteurs. Que la DGCCRF fasse son boulot et contrôle vraiment la répartition des marges. Pourquoi devrions nous travailler à perte alors que d'autres s'en mettent plein les poches. Les pouvoirs publics doivent arrêter la connivence avec la grande distribution et jouer leur rôle de gendarme pour qu'on retrouve des pratiques commerciales loyales". Anticipant le mot d'ordre national, les Jeunes agriculteurs et la FDSEA ont bloqué, dès dimanche 7 juin, trois plateformes de centrales d'achat à Gaël, Bain de Bretagne et le Grand Fougeray. Cette dernière a été libérée rapidement, le groupe Intermarché ayant signé un engagement à plus de transparence sur les marges.

Dans la nuit de lundi à mardi, la tension est montée d'un cran. Bien décidés à tout bloquer, les agriculteurs ont moissonné les chariots de plusieurs grandes surfaces pour bloquer complètement les accès à la plateforme Carrefour de Bain. Quitte à déclencher la colère des entreprises alentours. "On en a râle le bol que la grande distribution se fasse du fric sur notre dos. On ne partira pas tant que la répartition des marges ne sera pas plus équitable, que l'observatoire des prix ne sera pas plus efficace", exigent les agriculteurs. La mobilisation n'est pas près de faiblir, car le mouvement gagne les autres départements.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité