Aller au contenu principal

LAIT
Les producteurs réclament le juste prix

Après plus de deux semaines d’actions sporadiques des éleveurs laitiers, conclues lundi dernier par une journée blanche très mobilisatrice, une réunion interprofessionnelle programmée pour jeudi matin à Paris devait mettre autour de la même table industriels (privés et coopératifs) et représentants des éleveurs laitiers. Objectif : amorcer un retour à la négociation interprofessionnelle et trouver une issue au conflit sur le prix du lait… dans un contexte de marché laitier en berne.

Mardi 19 mai, devant la préfecture de Saint-Brieuc (22).
Mardi 19 mai, devant la préfecture de Saint-Brieuc (22).
© Terra

Les éleveurs laitiers bretons ont été particulièrement mobilisés ces deux dernières semaines, après que les industriels aient appliqué des baisses de prix conséquentes (-30%) sur la paye d’avril. De blocages de camions de collecte, en manifestations devant les sites industriels et en visites impromptues de rayons laitiers des grandes surfaces, les actions se sont encore multipliées toute la semaine passée, pour prendre de l’ampleur lundi à l’occasion d’une journée blanche, à l’appel des FDSEA.
Au même moment se tenait à Bruxelles une réunion de crise des ministres de l’Agriculture européens, à l’issue de laquelle la Commissaire européenne à l’Agriculture Mariann Fisher Boel a annoncé le prolongation des aides au stockage de beurre, ainsi qu’un versement anticipé (en octobre) des aides PAC, sans répondre aux diverses sollicitations de réactivation de mesures de régulation de la production laitière, demandes formulées par la France notamment et son ministre de l’Agriculture.
La semaine précédente, le même Michel Barnier avait également nommé deux médiateurs, Philippe de Guénin et Pierre Lepetit, avec pour mission de renouer le dialogue interprofessionnel laitier autour de la question du prix du lait. Autant d’annonces qui n’ont, dans l’immédiat, pas amoindri le mécontentement des éleveurs laitiers, si l’on en juge leur très forte mobilisation des derniers jours.

L’Ouest très mobilisé

En Ille et Vilaine, cinq sites industriels ont été bloqués lundi (Lactalis à Retiers, Coralis à Cesson, Entremont à Montauban, CLE à Saint Brice en Coglès, La Malouine à Saint Malo).
Scénario similaire dans le Morbihan où quatre laiteries (Lactalis à Pontivy, Entremont à Malestroit, Lorco à Pont-Scorff, Eurial à Herbignac - 44) se sont vues interdire tout accès à leurs camions.
Dans les Côtes d’Armor, 600 éleveurs se sont rassemblés devant six laiteries (Entremont Alliance à Loudéac et Guingamp, LNA à Créhen, l’Armoricaine laitière à Lanfains, la SILAV à Plouguenast, Coopargri Bretagne à Yffiniac) rencontrant sur l’une d’elles le président d’Unicopa Gilles Bars, dubitatif quant à l’éventualité de la fixation d’un prix du lait politique que son entreprise ne pourrait pas suivre. Plusieurs grandes surfaces ont également été visitées.
Dans le Finistère, toutes les laiteries du département ont également été bloquées lundi. Autant de manifestations jusque là mesurées du mécontentement des producteurs de l’Ouest, particulièrement visés par les baisses de prix du lait d’avril et toujours dans l’expectative sur la paye de mai. C’est cette même anomalie de la méconnaissance du prix payé au moment où celui-ci est produit qui avait amené le ministre de l’Agriculture à souhaiter "une nouvelle relation contractuelle entre éleveurs, entreprises de collecte et de transformation". Vœu pieux ou ferme intention ? L’importance de la mobilisation des producteurs démontre en tous cas que les mots ne suffiront pas.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité