Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Loyer des maisons d'habitation
Les propriétaires attaquent, les fermiers répondent

Le syndicat départemental de la Propriété Privée Rurale, suivant des directives nationales, a attaqué le nouvel arrêté départemental encadrant le prix des maisons de ferme. Les fermiers de la FDSEA répondent.

A l'occasion de leur assemblée générale du 24 septembre, le président de la Propriété Privée Rurale des Côtes d'Armor, Yves de Catuelan, a officialisé le dépôt d'une requête en annulation contre l'arrêté du 7 juillet 2009 (cf Terra du 24 juillet 2009). Un des motifs de cette action est le prix des loyers jugé inacceptable par les propriétaires.
Sur la forme, les représentants de la section départementale des Fermiers et Métayers de la FDSEA, partie prenante de la négociation, déplorent cette décision et soulignent qu'il s'agit d'un texte équilibré, qui fait suite à un travail consensuel, et que la méthode de calcul des loyers a été adoptée à l'unanimité par la Commission consultative départementale.
De ce fait, l'initiative de la Propriété Privée Rurale est un revirement de position très inhabituelle. Elle discrédite les travaux conduits par le groupe paritaire et compromet les bonnes relations entre propriétaires et fermiers, établies depuis plusieurs décennies.
Ce que disent les fermiers
S'agissant du prix, les représentants des fermiers considèrent la qualification de "logement de fonction" pleinement fondée s'agissant d'habitations ne pouvant entrer en l'état sur le marché de la location privée, compte tenu des contraintes liées au fonctionnement de l'exploitation.
Par ailleurs, la stabilité locative dans la durée, liée au statut du fermage, constitue un avantage non négligeable pour la propriété, par rapport à la location privée, d'autant que les fermiers réalisent eux même beaucoup de travaux d'amélioration du confort du logement. Ainsi, le montant des locations doit donc logiquement, au travers d'un abattement, tenir compte des particularités des maisons de ferme vis à vis du marché de la location privée.
La section de la FDSEA rappelle que la fixation du prix tient compte des indicateurs publics et privés mesurant les loyers pratiqués localement. Le texte s'appuie ainsi sur :
 le marché de la location privée sur le département qui détermine un prix moyen de 5,93 €/m²/mois pour un logement de type 4 - Etude réalisée par E Guyomard de la chambre d'agriculture.
 le plafond des loyers en HLM, pour le Prêt Locatif à Usage Social, de 4,73 €/m²/mois.
 le plafond des loyers en HLM, pour le Prêt d'Amélioration de l'Habitat Social, de 5,10 €/m²/mois.

Les propriétaires fondent aussi leur requête sur certains vis juridiques, en particulier pour le calcul de la surface du logement. Les fermiers déplorent en effet que la loi ne soit pas mieux adaptée, car elle impose d'appliquer le statut de la copropriété des immeubles collectifs (loi Carrez), ce qui n'a rien à voir avec les maisons de ferme.
Ainsi, il faut logiquement s'adapter, et tenir compte des spécificités des maisons en excluant les pièces que l'on ne rencontre pas dans les immeubles collectifs (grenier, annexes, ...). Considérant qu'il s'agit de maison et non d'appartement, il convient également de plafonner les surfaces des logements, au delà des références observées localement, à 120 m² pour un Type 3, à 150 m² pour un Type 4, etc... ce que les propriétaires n'acceptent pas.
Finalement, les fermiers appellent les propriétaires au bon sens, et à revenir sur leur décision. L'accord initial est un compromis qui permet une revalorisation non négligeable des loyers compte tenu du contexte économique actuel.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Décès de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) fait part, dans un communiqué le 23 décembre, du décès de son président…
Phytos : une charte pour garantir des relations de bon voisinage
Le 17 décembre dernier, le Finistère s'est à son tour engagé dans la charte riverains. Signée par la profession agricole et l'…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Publicité