Aller au contenu principal

Les races à viande inaugurent le ring au Space

Les races à viandes foulaient la sciure toute neuve du ring du Space ce mardi 15 septembre. Même si une partie des Charolaises n'a pas pu être présente à cause de la déclaration d'un foyer de FCO dans l'Allier, contraignant la race à s'en tenir à une présentation, les Blondes d'Aquitaine et les Rouge des prés se sont illustrées en proposant des animaux de grande qualité, dans des catégories très homogènes. Les Salers ont clôs la matinée avant de laisser la place aux Limousines. Palmarès et trombinoscope des gagnants.

Interrégional Blonde d'Aquitaine : superbe Hélios

Sacré plus bel animal de la race Blonde d'Aquitaine présenté cette année, Hélios, mâle de plus de trois ans, fils de Domino, remporte tous les suffrages face à des concurrents qui avaient pourtant placé la barre très haut. Didier Gaborit, lui-même à la tête d'un élevage de 90 mères dans les Deux Sèvres et juge national, n'a pas ménagé sa peine pour départager des bovins dont il a loué les qualités dans un ensemble très homogène.

Dans la catégorie vaches suitées de plus de 3 ans, il a récompensé chez Gitane, une fille de Théodule, qui est aussi championne femelle, "tout ce qu'on recherche", à savoir de l'équilibre, une belle descente de cuisse et de beaux aplombs. Il a également loué l'équilibre mère-fille en qualifiant de "racée" la génisse qui l'accompagnait. La section mâles de plus de trois ans a quant à elle permis au public d'admirer des taureaux à la musculature exceptionnelle et à la conformation idéale pour la reproduction. Le grand gagnant, Helios, issu de l'élevage d'Olivier Tarlevé à Juvigné, s'est distingué "par sa longueur de corps et par une superbe robe pommelée".

 

Meilleur animal du concours / Helios, Olivier Tarlevé, Juvigné (53)


Section mâles de 2 à 3 ans / Herbus, Gaec Le Charpre,
La Bruffière (85)

Section mâles de + de 3 ans / 1er Helios, Olivier Tarlevé, Juvigné (53)


Section vaches gestantes de + de 3 ans / 1ère Fette, Gaec Menet, Vritz


Section vaches suitées de + de 3 ans / 1ère Gitane, Gaec Rothureau, Beaupréau (49)

Championnat de synthèse / Gitane, Gaec Rothureau, Beaupréau (49)

Championnat femelle / Gitane, Gaec Rothureau, Beaupréau (49)

Championnat mâle / Helios, Olivier Tarlevé, Juvigné (53)

Interrégional Rouge des prés : Garonne et Ice Cream sur le podium

La race Rouge des Prés bénéficie depuis 2004 d'une AOP, reconnaissance de l'excellence de sa viande. Rustique, elle valorise bien les fourrages et les pâturages grossiers. Il y a par ailleurs un gène culard spécifique de la race, qui est recherché dans les élevages. Le juge Christian Perrin et son apprenti ont apprécié d'avoir à départager "des animaux complets, qui présentent toutes les qualités recherchées". Ils ont particulièrement distingué chez Ice Cream, fils de Forban, le champion mâle, "la largeur du dos et une superbe conformation pour un taureau voué à la reproduction". Garonne, fille de Velours, la championne femelle, a quant à elle été distinguée pour "la longueur de son bassin, l'attache de sa queue et la longueur de son dos." Ses aplombs avant exceptionnels ont également fait la différence avec ses concurrentes.

 


Section mâles / 1er Ice Cream SCEA Des Fermes
Auvers Le Hamon (72)


Section jeunes femelles / 1ère Immortelle de Claude Marais Ruillé Froid Fonds (53)


Section femelles adultes / 1ère Garonne Gaec Jeanneteau
Le Pin En Mauges (49)


Championnat femelle / Garonne Gaec Jeanneteau
Le Pin En Mauges (49)


Championnat mâle / Ice Cream SCEA Des Fermes
Auvers Le Hamon (72)

Interrégional Salers :
carton plein pour Bernard Ropert

Même si deux élevages seulement étaient en lice cette année avec la Salers, celle-ci a pu une fois encore illustrer ses qualités de rusticité qui en font un animal dont on vante la modernité. Le juge Géraud Trin a apprécié la conformation des animaux présentés. Il a particulièrement distingué Image, fille de Séducteur (photo).

 


Section femelles de 23 à 30 mois / 1ère Image
de Bernard Ropert, Sotteville (50)


Section vaches suitées /
1ère Altesse de Bernard Ropert, Sotteville (50)


Championnat femelles /
1ère Image de Bernard Ropert, Sotteville (50)

 

 

Interrégional Charolaise :
une présentation seulement

En raison de la déclaration d'un foyer de FCO dans l'Allier quelques jours avant le Space, un certain nombre d'animaux charolais n'ont pas pu, pour des raisons sanitaires, être présents. Considérant que les résultats en seraient biaisés, les responsables du concours ont décidé de s'en tenir à une simple présentation. Les spectateurs ont donc admiré, pour le plaisir, les nombreuses qualités de conformation des animaux présentés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité