Aller au contenu principal

Les serristes exigent la baisse du gaz

Premier poste de charges, le prix de l'énergie est crucial pour les producteurs de tomates sous serres. Sa hausse plombe les résultats économiques. Lundi 16 février, ils ont bloqué un site rennais de GDF pour exiger une baisse de 25% du prix du gaz.

Les serristes ont bloqué l'accès au site rennais de GDF
Les serristes ont bloqué l'accès au site rennais de GDF
© Cécile Julien

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

Quand le prix du pétrole, celui du gaz a pris le même chemin à la hausse. Maintenant que le pétrole baisse, celui du gaz ne bouge pas. De quoi énerver les producteurs de tomates pour lesquels l'énergie, dans 95% des cas le gaz naturel, représente 30% du coût de revient. Comme dans plusieurs bassins légumiers et horticoles français, les producteurs du bassin rennais sont allés, lundi 16 février, exprimer leur colère chez Gaz de France. "Nous demandons une baisse de 25% du prix du gaz, exprime Christophe Rousse, l'un des serristes. Cela fait 7 mois que le prix du pétrole baisse. Le baril a perdu plus de 60%. Pourtant, en 2008, le gaz naturel a augmenté de 20%. Nous exigeons donc une baisse du gaz, avec effet rétroactif au 1er janvier". Le prix du gaz, pour les serristes comme pour les particuliers, sont encadrés. La négociation des prix dépend donc à la fois de GDF et du gouvernement. "Les tarifs régulés sont validés par le gouvernement, nous n'avons pas obtenu de réponse de la ministre de l'économie, relate Christophe Rousse. La seule avancée que nous avons eu de GDF est une proposition d'échéancier de paiement". Du coup, les serristes augmentent la pression. Lundi, à l'issue du blocage, ils ont rencontré un directeur régional, à qui ils ont pu exprimer leurs doléances. "Il nous a redit que les négociations du prix se faisaient à Paris, que déjà le Comité de régulation de l'énergie avait refusé la hausse des prix que GDF demandait en janvier, relate Christophe Rousse. Il nous a parlé du zonage de la tarification et d'une volonté de GDF de le revoir pour harmoniser les prix".

L'impact de la hausse de l'énergie pèse irrémédiablement sur les exploitations les plus fragiles. Les statistiques du ministère de l'agriculture révèlent que le revenu des producteurs de légumes sous serre a baissé de 48% entre 2006 et 2007 et, à nouveau de 26% entre 2007 et 2008. L'an dernier, la coopérative Solarenn a vu deux de ses adhérents contraints d'arrêter leurs activités.

Pourtant, les serristes ne cessent d'investir pour maitriser leur consommation énergétique. Ecrans thermiques, ballons d'eau chaude, ordinateurs climatiques plus performants ont permis de réduire par deux la consommation en 5 ans. Mais face à la hausse des prix et l'impossibilité de la répercuter sur les prix de vente, cela ne suffit pas. Des projets autour des énergies alternatives et de la cogénération sont en réflexion mais demanderont du temps avant d'aboutir.

Sous la bannière de "Légumes de France", les serristes réfléchissent à de nouvelles actions, notamment en s'alliant aux consommateurs.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
Faux et menaces sur l’emploi, les rebondissements du cartel des jambons
Les rebondissements continuent dans l’affaire du cartel des jambons tant sur le plan judiciaire qu’économique. La Cooperl clame…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Publicité