Aller au contenu principal

Les surfaces mondiales d’OGM progressent toujours

Les surfaces mondiales d’OGM ont poursuivi leur progression en 2013 avec une nouvelle hausse de 3 %, principalement dans les pays en développement (au Brésil notamment). Mais cette progression marque un certain ralentissement. Dans l’UE, la culture de maïs MON 810 s’étend principalement en Espagne (+18 %).

Les surfaces cultivées avec des OGM ont continué de progresser en 2013, selon le rapport annuel du service international pour l’acquisition d’applications agro-biotechnologiques (IsAAA) publié le 13 février. Ainsi, les cultures transgéniques couvraient en 2013, 175 millions d’hectares soit une augmentation de 5 Mha (+3 %) au niveau mondial par rapport à 2012. La progression des OGM se tasse encore plus que l’année précédente : la hausse des surfaces ayant atteint +8 % en 2011 et +6 % en 2012. Dans les pays industrialisés et certains pays en développement le marché est désormais mûr "ce qui ne laisse que peu de place à l’expansion", indique l’IsAAA. La croissance se poursuit donc principalement dans les pays en développement : les surfaces OGM d’Amérique latine, d’Asie et d’Afrique représentent désormais 54% des cultures transgéniques contre 52% en 2012.

 

Baisse des surfaces canadiennes

Les États-Unis restent en tête des pays cultivant le plus d’OGM avec 70,1 Mha (600 000 ha de plus qu’en 2012) soit 40% des surfaces OGM de la planète. Suit le Brésil qui enregistre encore une progression record de 3,7 Mha (+10%) à 40,3 Mha. L’Argentine se maintient en troisième place avec 24,4 Mha (+500 000 ha), suivie de l’Inde (11 Mha de coton transgénique) qui dépasse le Canada où les surfaces de canola OGM ont reculé de près d’un million d’hectares (10,8 Mha). Puis viennent la Chine en sixième position avec 4,2 Mha, le Paraguay (3,6 Mha), l’Afrique du sud (2,9 Mha), le Pakistan (2,8 Mha) et l’Uruguay (1,5 Mha). Dans l’Union européenne, les surfaces de maïs Bt MON 810 – seule variété autorisée pour le moment – ont augmenté de 15 % en un an mais restent très modestes (148 013 ha). La quasi totalité de ces surfaces se trouvent en Espagne (136 932 ha) où elles ont progressé de 18% en 2013. Quatre autres pays de l’UE cultivent des OGM – le Portugal, la République tchèque, la Slovaquie et la Roumanie – mais les surfaces ont tendance à stagner voire diminuer. En Afrique, deux pays ont vu leurs superficies OGM fortement augmenter : le Burkina Faso dont les cultures de coton Bt ont bondi de 50 % passant de 313 781 hectares à 474 229 et le Soudan où elles ont triplé (de 20 000 ha en 2012 à 62 000 en 2013).

 

Soja : près de la moitié des surfaces OGM

Dans le monde, le soja transgénique reste la principale culture OGM avec 84,5 Mha (+4,5 Mha par rapport à 2012) suivi par le maïs (57,4 Mha en hausse de 1,4 Mha), le coton (24 Mha, surfaces stables) et le canola (8,2 Mha en baisse de 0,8 Mha).Les variétés à double ou triple caractère (résistance aux herbicides et à des insectes) ont continué à progresser en 2013. Elles recouvrent désormais environ 47 millions d’hectares soit 27 % des 175 millions d’hectares cultivés (contre 43,7 millions d’hectares, soit 26 % des 170 millions d’hectares en 2012). Cette tendance devrait se poursuivre à l’avenir. Mais, le caractère le plus utilisé dans le monde par les agriculteurs reste la résistance aux herbicides (sur environ 100 Mha).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité