Aller au contenu principal

Les vaches vertes fleurissent en bord de route

Depuis une semaine déjà, des banderoles ont pris place dans les champs, en bord de route. Et une vache verte rappelle aux automobilistes que "l'équilibre est dans le pré".

Vendredi dernier, la première banderole "Vache verte, l'équilibre est dans le pré" a été installée chez Jean-Marc et Marilyne Seznec, producteurs de lait aux portes de Quimper.
Vendredi dernier, la première banderole "Vache verte, l'équilibre est dans le pré" a été installée chez Jean-Marc et Marilyne Seznec, producteurs de lait aux portes de Quimper.
© FDSEA29

"Nous avons engagé des actions pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre et notre impact environnemental". A moins de 6 mois de Cop 21, la grande conférence mondiale sur le climat, qui se tiendra à Paris, les éleveurs ont voulu, eux aussi, faire entendre leur voix. Et la CNE, la Confédération nationale de l'élevage vient de lancer, en ce début juillet, une vaste campagne nationale, intitulée Vache verte, qui va se décliner sur tout le territoire national.

 

40 banderoles dans le Finistère

 

Vendredi dernier, ils étaient une petite dizaine d'éleveurs à se retrouver chez Jean-Marc et Marilyne Seznec, producteurs de lait aux portes de Quimper, pour lancer l'opération dans le Finistère. Si leurs champs, aux portes de Quimper, accueilleront la première banderole Vache verte, une quarantaine d'autres devraient fleurir d'ici peu, sur tout le département.

L'objectif ? "Reprendre la parole, insiste François Plougastel, vice-président de la FDSEA. Ne pas laisser d'autres parler à notre place". Et le vice-président de la FDSEA de dénoncer le discours de certaines associations anti-viande ou anti-élevage, "qui mettent l'accent sur le rejet de méthane par les vaches, en oubliant de mentionner le stockage de carbone sous les prairies ou dans les haies".

 

Moins de gaz à effet de serre

 

Les éleveurs, eux, rappellent qu'ils ont déjà diminué leurs émissions de gaz à effet de serre de 14% depuis 1990, notamment via une meilleure gestion des déjections animales. "Et la recherche nous fera gagner 15% de plus, en distribuant des graines de lin ou de l'huile végétale aux vaches, par exemple". Et qu'ils oeuvrent au quotidien en faveur de l'environnement.

L'opération Vache verte sera aussi l'occasion de rappeler au grand public que les agriculteurs participent à la préservation et l'entretien des milieux naturels et des paysages. "Sans élevage, dans bon nombre de secteurs, les paysages se fermeraient".

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité