Aller au contenu principal

Le GDS tire la sonnette d'alarme
Les veaux malades des bâtiments

Trop hauts avec trop d'air et de courants d'air … Les nouveaux bâtiments pénalisent aussi l'ambiance nécessaire à la bonne santé des petits veaux. Or tout se joue avant 6 mois et ne se rattrape pas. Nurserie et santé du veau constituent le thème central de l'assemblée générale du GDS, vendredi 29 mars prochain, à Grand Champ, dès 9h30 .

Thierry Hétreau, à gauche, vétérinaire et directeur du centre
d'élevage de Poisy en Haute Savoie, montrera les comportement en
nurserie quand l'ambiance n'est pas au rendez vous pour la santé du
veau.
Thierry Hétreau, à gauche, vétérinaire et directeur du centre
d'élevage de Poisy en Haute Savoie, montrera les comportement en
nurserie quand l'ambiance n'est pas au rendez vous pour la santé du
veau.
© C.L.C

En l'absence d'une actualité virale ou
d'épizootique brûlante, c'est donc à un sujet de fond, mais
fondamental, que le GDS du Morbihan a choisi de dédier sa prochaine
assemblée générale. "12,7 % sur les 12 derniers mois,
nous avons dans le Morbihan une mortalité de petits veaux la plus
importante de Bretagne qui se situe près de 11,5 %
", pointe
Ivanne Leperlier, vétérinaire du GDS 56. Et si le fait n'est pas
nouveau, ce qui l'est, ce sont les bâtiments d'élevages. Plus
récents, mieux ventilés, plus clairs, "on y observe pourtant
trop de pathologies respiratoires sur le veau", déplore Daniel
Le Clainche. Ce technicien a mené l'enquête dans 60 élevages et il
en révélera les résultats. "Ces bâtiments ne sont pas
adaptés pour une nurserie mais aux gros bovins et à l'éleveur pour
une facilité de travail. Le problème, c'est qu'on s'éloigne des
recommandations pour la santé du veau
", a-t-il constaté.





Chouchouter la nurserie





Et pour finir de s'en convaincre,
l'équipe du GDS a fait appel à un spécialiste en la matière :
Thierry Hétreau, vétérinaire et directeur du centre d'élevage de
Poisy en Haute Savoie. Pour comprendre le comportement des jeunes
recrues dans les élevages, l'homme, "dont l'approche est
avant tout celle d'un éleveur
", laisse tourner sa caméra,
observe "et convainc en montrant le comportement grégaire en
cas de froid, le délaissement des zones...
". De quoi
modifier la conduite pour les classes les plus jeunes, trop souvent
sous estimées dans les élevages. Car pour Ivanne Leperlier, "tout
ce qui se passe avant 6 mois ne se rattrape pas, ce sont des retards
de croissance qui pénalisent l'âge de mise à la reproduction, la
facilité du vêlage. Cela fragilise le cheptel de renouvellement et
la performance de l'élevage dans les trois ans qui suivent",

poursuit-elle, invitant chacun à surveiller entrées d'air,
luminosité, température et taux d'hygrométrie. Pour en savoir
plus, rendez vous le 29 mars dès 9h30 à l'espace 2000.





Claire Le Clève




Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Robots d’alimentation, pour quels bénéfices ?
Avec l’agrandissement des structures, les robots d’alimentation se multiplient dans les élevages. Pour quels bénéfices ? Chambres…
"Vivre de ma passion, pas pour ma passion"
À l'occasion du Space la semaine passée, une visite d'exploitation était organisée pour mettre en avant les efforts des…
Carbocage ou combien de carbone stocké dans vos haies ?
La haie bocagère recèle de richesses, y compris fourragères. Elle contribue aussi au piégeage du carbone. Mais de combien ?…
Publicité