Aller au contenu principal

L’étiquetage "Volaille française" peut progresser en RHD et produits transformés

La restauration hors domicile (RHD) et les produits transformés constituent deux segments de développement potentiel pour l’étiquetage "Volaille française", indique l’Association de promotion de la volaille française (APVF, qui porte ce logo). D’après une enquête de Roamler sur 2 500 produits en grande distribution, 29 % des produits transformés d’origine française n’apposant pas le logo "Volaille française" seraient éligibles. Le logo est déjà présent sur 31 % des produits transformés en France. Pour les volailles entières et découpées, ce taux atteint 66 % en libre-service. Par ailleurs, l’APVF s’est fixée comme objectif de se développer en RHD. Elle compte pour cela sur le décret expérimentant l’affichage obligatoire de l’origine des viandes en RHD. Un "véritable pas en avant", attendu "le 1er avril 2020" selon son président Christian Ragaigne. L’APVF revendique "160 entreprises référencées, soit 200 marques". 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité