Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Leur TNLA : "Des hommes, des femmes, des talents "

Ils sont huit, une équipe motivée et soudée, tous 19 ans, tous étudiants, tous en deuxième année de BTC ACSE, au lycée du Gros chêne de Pontivy. Un établissement qu’ils représenteront, lors du prochain Salon de l’agriculture à Paris, leur lycée, avec une pointe de fierté autour d’un thème "des hommes, des femmes et des talents".

Pour défendre les couleurs du lycée du Gros chêne au TNLA, les morbihannais Loeizig Rivalan, Thomas Le Bail, Corentin Triballier, Léo Bardouil et Adrien Binio avec leurs deux collègues costarmoricains Joham Le Louet et Tristan Bourges et le normand Maxence Delassus, tous étudiants au lycée du Gros chêne.
Pour défendre les couleurs du lycée du Gros chêne au TNLA, les morbihannais Loeizig Rivalan, Thomas Le Bail, Corentin Triballier, Léo Bardouil et Adrien Binio avec leurs deux collègues costarmoricains Joham Le Louet et Tristan Bourges et le normand Maxence Delassus, tous étudiants au lycée du Gros chêne.
© Claire le Clève

 

 

Ils partent pour quatre épreuves et pour ne pas prendre de retard, c’est dès la rentrée de septembre dernier qu’ils ont acté leur participation au trophée national des lycées agricoles (TNLA) qui, tous les ans, met en lice une cinquantaine d’établissements français et étrangers, lors du salon de l’agriculture à Paris.

Investissement personnel

Cette année, ils seront sur la brèche jusqu’ au 3 mars et "dès qu’on a un peu de temps devant nous, depuis la rentrée chacun s’occupe de faire avancer le projet, les coups de fil, nouer des contacts, on avance. Cela prend du temps". Un challenge que ce groupe d’étudiants, soudés, prend à cœur. "Nous devons présenter un PIC, projet d’initiatives et de communication pour l’obtention de notre diplôme. Nous serons notés et cette participation au TNLA est le sujet que nous avons choisi", présente Loezig Rivalan. Un projet global, depuis la recherche de sponsors pour financer le déplacement des huit à Paris avec leur vache et tous les frais, dont l’édition de leur affiche, jusqu’aux fournisseurs de produits locaux. Et ils ont été agréablement surpris des réponses, y compris hors milieu agricole, "c’est un soutien qui compte". Et ils en tirent déjà bénéfice, "on a pris un peu d’aisance par rapport à nos premières prises de contact au Space. On est plus à l’aise au téléphone ou lorsque nous nous présentons. Nous avons mieux compris aussi l’organisation des OPA", constatent-ils.

Construction d’image

Parmi les quatre épreuves à relever, la première de communication, avec la création d’une affiche et d’une page Facebook à animer, entre autres. "Avec le thème de notre affiche, "Des hommes, des femmes, des talents", nous avons choisi de représenter la parité dans le monde agricole", enchaînent-ils, la présentant. "L’égalité, c’est une valeur qui s’est énormément développée avec de plus en plus de femmes cheffes d’exploitation", pointent-ils, sans compter parmi eux d’étudiantes pour partager le point de vue. "Il y a encore du chemin à faire, on a voulu montrer qu’elles ont les mêmes capacités que les hommes, c’est aussi un trait d’union entre les acteurs du monde agricoles, sur le territoire". Sans oublier la représentation des produits locaux, "avec les verres de lait et la petite génisse, ce sont tous les talents de l’agriculture. Celui de donner vie et d’élever des animaux jusqu’à transformer ce que le monde végétal ou animal produit pour alimenter la population", argumente le groupe.

Présentation animale

Les épreuves suivantes sont consacrées à l’animal, depuis la manipulation en toute sécurité jusqu’à la présentation de l’animal, "y compris en langue étrangère. Et puis nous avons aussi envie d’apporter un peu d’originalité. Comme trois d’entre nous sont musiciens, la musique bretonne sera aussi là", préviennent-ils. Le salon Ohhh la vache de Pontivy a déjà été une bonne immersion, "pour apprendre la préparation et présenter une vache. On a rencontré des jeunes très motivés et des éleveurs sympas qui nous ont montré des choses". Un travail qu’ils poursuivent régulièrement sur l’exploitation du Gros chêne avec l’animal de l’exploitation qui sera présenté. "Ce n’est pas une super vache mais...", l’important est de participer pour l’équipe, très motivée, qui entend "donner une bonne image de notre lycée qui est parfois plus connu pour les performances de sa section de foot, super, dont l’équipe féminine est championne du monde, que pour la partie agricole, et on voudrait changer ça", espèrent-ils.

Claire Le Clève

 

 

 

 

 

L’affiche composée sur le thème "Des hommes, des femmes, des talents"

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
Carbon Agri, la méthodologie de certification des gains carbone en agriculture est disponible
Le ministère de la Transition écologique et solidaire a validé cet été la méthodologie Carbon Agri qui permet de faire certifier…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
Eureden se dévoile au Space

L'union de Triskalia et du groupe d'aucy prendra effet le 1er janvier 2020 suite à l'accord de l'Autorité de la…

Vignette
Ensilage du maïs, c’est parti et bien parti
Avec du maïs dosé à 28 % de MS le 23 août dernier, le Gaec laitier Le Bihan, à Noyal-Muzillac, au sud-est du département du…
Publicité