Aller au contenu principal

Limiter les risques de pollutions accidentelles

Dans les jours prochains, les 750 éleveurs du bassin de l'Elorn vont recevoir par courrier une plaquette faisant le point sur des mesures simples de prévention pour limiter les risques de pollution accidentelle.

Henri Billon, vice-président de la Clé, la commission locale de l'eau, et Claire Amil, chargée de mission agriculture et bocage au syndicat de bassin de l'Elorn
Henri Billon, vice-président de la Clé, la commission locale de l'eau, et Claire Amil, chargée de mission agriculture et bocage au syndicat de bassin de l'Elorn
© Chantal Pape

En 2012, suite à une série de pollutions accidentelles d'origine agricole sur le bassin de l'Elorn, une première réunion de travail rassemble des représentants des agriculteurs et des techniciens de laiteries, de groupements porcs... "Le risque zéro n'existe pas, rappelle Henri Billon, producteur de porcs à Loc Eguiner et vice-président de la Clé, la commission locale de l'eau. Mais, en faisant le tour de ces pollutions, nous nous sommes rendus compte que, bien souvent, des mesures simples auraient permis de les éviter ou d'en limiter l'impact".

En trois réunions de travail et de nombreux échanges de mails, le groupe passe une exploitation-type au crible et recense tous les risques potentiels de pollution accidentelle : ruissellements, canalisations, stockage des effluents, station de traitement, ferti-irrigation... Et, à chaque fois, prodigue des conseils simples. "Hors de question de partir dans des équipements de haute technologie, précise Claire Amil, chargée de mission agriculture et bocage au syndicat de bassin de l'Elorn. Nous voulions rester pragmatiques". Des gouttières à vérifier, des talus à implanter autour des bâtiments, de l'irrigation à lancer de jour, pour pouvoir surveiller... "Et pourquoi ne pas profiter d'un terrassement pour créer une zone de rétention, qui ne nécessitera que 2 ou 3 heures de pelle", suggère Henri Billon.

Tous ces conseils ont été rassemblés dans une plaquette, qui va maintenant être distribuée aux 750 éleveurs du bassin de l'Elorn. "Ils disposeront aussi d'une fiche de diagnostic, qui leur permettra de faire le tour de leur exploitation sans rien oublier, seuls ou accompagnés de leur technicien".

Validée par la DDPP, la direction départementale de protection de la population, la plaquette rappelle aussi les bons gestes en cas de pollution. "Avant même d'intervenir en première urgence, il faut commencer par alerter les secours, en appelant le 18". Une procédure qui permettra aux pompiers d'intervenir rapidement sur les lieux de la pollution mais aussi à l'usine de production d'eau de réduire les risques de coupure. "Nous allons d'abord forcer le remplissage des réservoirs, en attendant l'arrivée de la pollution et l'arrêt du pompage", indique Christian Clément, directeur d'Eau du Ponant.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité