Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’indice national des fermages 2019 est publié

L'indice national des fermages est fixé à 104,76 pour l'année 2019, soit en variation de + 1,66 % par rapport à l'an dernier, ceci aux termes d'un arrêté ministériel du 12 juillet 2019 publié au Journal Officiel du 18 juillet.

Selon le département de situation des biens loués, du fait des arrêtés préfectoraux respectifs, le nouvel indice national des fermages de l'année 2019 s'applique dans des conditions particulières à chaque département.

À noter que cet indice des fermages est évalué par le ministère de l'agriculture en fonction de l'évolution, d'une part, du revenu brut d'entreprise agricole (RBEA) national pris en compte à raison de 60 % et, d'autre part, du produit intérieur brut (PIB) pris en compte à raison de 40 %, ainsi que le prévoit l'article R 411-9-3 du code rural et de la pêche maritime.

Selon le département de situation des biens loués, du fait des arrêtés préfectoraux respectifs, le nouvel indice national des fermages de l'année 2019 s'applique dans les conditions suivantes :

- Dans les Côtes-d'Armor et le Morbihan, il va s'appliquer aux fermages dont la date d'échéance annuelle intervient du 1er septembre 2019 au 31 août 2020.

- Dans le Finistère, il s'appliquera aux échéances annuelles de fermage du 29 septembre 2019 au 28 septembre 2020.

- Dans l'Ille-et-Vilaine, ce nouvel indice 2019 s'appliquera aux fermages dont la date d'échéance annuelle interviendra du 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020. Rappelons que pour les échéances annuelles antérieures au 1er octobre 2019, l'indice 2018 applicable en Ille-et-Vilaine est de 103,05, soit en baisse de -3,04 % par rapport à l'année précédente.

Contact :

Vos contacts aux chambres d'agriculture de Bretagne, pour plus d'information sur le calcul du fermage :

- Magali Broustal, dans le Morbihan, 02 97 23 03 55, magali.broustal@bretagne.chambagri.fr

- Gwenola Lesné, en Ille-et-Vilaine, 02 23 48 28 02, gwenola.lesne@bretagne.chambagri.fr

- Éric Guyomard, dans les Côtes-d'Armor, 02 96 79 20 15, eric.guyomard@bretagne.chambagri.fr

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
Publicité