Aller au contenu principal

Linky : mieux connaître ses consommations électriques

Depuis décembre 2015, Enedis, entreprise de service public et gestionnaire du réseau d’électricité, a entrepris le remplacement des compteurs d’électricité par des compteurs communicants Linky. Réservé aux consommateurs en "tarif bleu", il donne accès à un suivi plus précis de sa consommation.

En bleu les communes où a demarré le déploiement. En blanc, les communes vierges où le déploiement de masse Linky n’a pas commencé à ce jour.
En bleu les communes où a demarré le déploiement. En blanc, les communes vierges où le déploiement de masse Linky n’a pas commencé à ce jour.
© Terra

 

Vous avez peut-être été sollicité par l’une des entreprises de pose qui a été retenue par Enedis pour assurer la pose de ce nouveau compteur. Outre la directive européenne de juillet 2009 demandant que les États membres soient équipés de compteurs communicants pour au moins 80 % de leurs clients, ce changement correspond à l’évolution nécessaire du réseau électrique pour répondre aux nouveaux usages de l’électricité, notamment l’intégration des énergies renouvelables ou la recharge des véhicules électriques.

 

Qu'apporte cette nouvelle génération de compteurs pour un exploitant agricole ?

Tout d’abord, il ne devrait plus y avoir de tolérance de dépassement de puissance contractualisée. Cela peut entraîner la nécessité pour certains de revoir leur abonnement à la hausse ou de revoir le fonctionnement des appareils (décalage dans le temps). La présentation du compteur Linky peut se trouver sous https ://espace-client-particuliers.enedis.fr/web/espace-particuliers/accueil

C’est aussi l’occasion d’en savoir plus sur ce que l'on consomme en ouvrant son espace personnel et sécurisé sur www.enedis.fr. Il faut aussi activer sa "courbe de charge" pour avoir accès à tous les niveaux de consommation. Précédemment, votre facture du fournisseur d’électricité ne vous donnait que des consommations bimensuelles. Avec ce nouveau compteur et sur l’espace client Linky, votre consommation sera déclinée avec un pas de temps annuel, mensuel, quotidien, horaire (à la demi-heure). Ces relevés de consommation sont téléchargeables en fichier excel ou open office pour une valorisation personnelle.

En suivant et gérant sa consommation d’électricité on peut davantage la maîtriser et décider d’adapter ses comportements. Et dans une exploitation agricole, cela peut permettre de repérer les moments d’appels de puissance et les rapprocher de son contrat d’électricité. Si l’on est largement en dessous de la puissance de son contrat, mieux vaut diminuer son contrat. Si l’on est "limite" avec des risques de coupures de courant possibles, les données fournies sur l’espace personnel peuvent permettre de décaler l’utilisation de certains appareils et ainsi de conserver le même contrat plutôt que d’en signer un nouveau avec une puissance et un coût plus important. Le nouveau compteur ouvre la possibilité pour un ajustement au plus près de sa consommation quotidienne, ce que ne pouvaient pas proposer les anciens compteurs. Il ouvre également la possibilité aux fournisseurs d’électricité de proposer dix plages horaires différentes pour des tarifs attractifs, alors que les anciens compteurs n’en proposaient que deux

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité