Aller au contenu principal

Légumes industrie
L'irrigation compromise par les zones humides ?

Du fait de la réhabilitation des zones humides, la majorité des plans d'eau d'irrigation en Bretagne devront utilisés la géomembrane, avec un surcoût non négligeable.

De droite à gauche : Georges Galardon, président de l'UOPLI, Serge Le Bartz, vice-président et Olivier Penn, trésorier
De droite à gauche : Georges Galardon, président de l'UOPLI, Serge Le Bartz, vice-président et Olivier Penn, trésorier
© Audrey Dibet

"Sur les 430 000 m3 de projets entre 2011 et 2013 en Morbihan, 70% sont obligés de recourir à la géomembrane", rapporte Serge Le Bartz, vice-président de l'Union des organisations de producteurs de légumes industrie de Bretagne (UOPLI), lors de l'assemblée générale, le 29 mars à Concarneau (29). "Si on nous impose cela, qu'on nous aide", manifestent les adhérents de l'UOPLI qui comptent donc demander une aide auprès de l'Agence de l'eau, comme il en existe dans d'autres régions de France, pour financer le surcoût - l'investissement s'élevant à 6-8 €/m3 en géomembrane, contre 3 € avec des matériaux hydromorphes.

"L'irrigation reste un sujet sensible y compris pour nous en Bretagne", ajoute Georges Galardon, président de l'union. Elle concerne 50% de la surface en légumes industrie implantée dans la région, principalement en Finistère et Morbihan. Une part qui nécessiterait d'être augmentée compte tenu des sécheresses printanières et estivales.

 

Prélèvement hivernal

"On veut bien remonter les réserves mais avec la possibilité de prélèvement hivernal en complément", ajoute enfin Serge Le Bartz, inquiet de la tournure des discussions au sein des différents Sage qui risquent d'aboutir sur des restrictions très importantes en matière d'irrigation. Le schéma directeur de développement de l'irrigation, élaboré par l'UOPLI en partenariat avec la chambre d'agriculture et la DDTM du Morbihan, pourrait alors être un argument en faveur des légumes industrie dans les différents CLE des Sage. Cela soulève aussi pour les adhérents le problème de la qualité de l'inventaire des zones humides.

"L'irrigation est tellement importante en matière de qualité et de productivité que l'UOPLI a décidé d'adhérer à Irrigants de France, conclut Georges Galardon, qui invite par ailleurs les syndicats départementaux à "regrouper l'animation régionale de l'irrigation au niveau de l'UOPLI".

Stabilité des surfaces bretonnes

"2012 repart sur un printemps sec, souligne Georges Galardon, président de l'UOPLI. On ne sait pas encore si le scénario de 2011 va se reproduire avec une partie des surfaces qui n'avaient pas été semées". "Si les surfaces avaient partout reculé en 2011, selon Cécile Gracianette, du Cénaldi, elles repartent à la hausse cette année dans toutes les régions, sauf en Bretagne où les prévisions s'élèvent à 23 000 hectares soit -2% par rapport aux surfaces réalisées en 2011". Les évolutions sont notamment importantes en pois (-14% en France et en Bretagne, sur une des principales productions bretonnes), de même qu'en brocolis et en chou-fleur.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité