Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’UE prête à ouvrir son marché aux produits agricoles ukrainiens

A la veille du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de Gouvernement sur l’Ukraine, la Commission européenne a proposé un plan d’aide, 11,175 milliards d’euros pour les deux prochaines années. Dans le détail, 3 milliards d’euros proviendront du budget communautaire, le reste étant apporté par la banque européenne d’investissement et la banque européenne de reconstruction et de développement. Le plan prévoit, également, l’application anticipée de l’accord de libre-échange que le président déchu, Viktor Ianoukovitch avait refusé de signer, le 29 novembre et qui comporte de nombreuses concessions agricoles. Ainsi, l’Union européenne serait prête à accorder des contingents tarifaires portant sur 200 000 t de viande porcine, 12 000 t de viande bovine, 16 000 à 20 000 tonnes de volailles et 1 500 à 2 500 t de viande ovine. Côté céréales, des quotas d’importation seraient également ouverts progressivement pour atteindre 1 Mt pour le blé dans cinq ou six ans, 650 000 t pour le maïs, 350 000 t pour l’orge. L’Union européenne aurait également offert un quota de sucre de 20 000 t à l’Ukraine ainsi qu’un quota d’éthanol qui passerait progressivement de 27 000 t à 100 000 t après une période de transition.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Publicité