Aller au contenu principal

Métha-Breizh
L'unité de méthanisation associant trois productions

Une unité de méthanisation entrera en fonctionnement à Kergrist-Moëlou (22) en septembre. Elle permettra à trois exploitations, de volailles, porcs et lait, de diversifier leurs activités et revenus.

Sébastien Hello mûrit ce projet depuis cinq ans. Actionnaire majoritaire de la SAS Métha-Breizh avec son épouse Bérangère, il a mis de côté son activité de volailles fermières et s'est investi à fond dans la conception technique de l'unité de méthanisation de technologie allemande Hochreiter. "Il faut du temps, si l'on ne veut pas du clé en main", estime l'agriculteur qui a réfléchit aux moindres détails et aux possibilités d'évolution de la structure, avec les appuis technique et juridique des chambres d'agriculture du Morbihan et des Côtes d'Armor.
Deux agriculteurs voisins, Yannick Le Goff, avec un atelier de 450 truies récemment mis aux normes, et Jack Van Langen, producteur de 566 000 l de lait, se sont associés au projet, dès 2009, optimisant ainsi le rendement de l'unité qui devrait être rentabilisée en six ans. 1,6 million d'euros ont été investis dans cette réalisation subventionnée à 30% par le PPE, l'Ademe et la région Bretagne. Le dossier ICPE a été déposé il y a trois ans, mais la construction par GR Energies, un partenaire local de Hochreiter, n'a pu débuter qu'au printemps 2011.


1 500 MWh d'électricité revendus

 

La production de biogaz annuelle estimée à 720 000 m3 génèrera par cogénération
1 500 MWh d'électricité injectés sur le réseau, soit la consommation de quelque 500 foyers. La production thermique de
1 800 MWh permettra de faire fonctionner l'unité, ainsi que de chauffer huit maisons d'habitations voisines, le poulailler de Sébastien Hello, et les bâtiments porcins de Yannick Le Goff. Le digesteur de 1 800 m3 sera alimenté par des matières issues des trois exploitations - soit 4 000 t de lisier de porcs, 400 t de fumier de bovins et 1 000 t de cultures dérobées - additionnées de
3 000 t de sous-produits liquides de l'agro-alimentaire et de déchets verts de collectivités. Ensemble, les associés disposent de plus de 400 ha de SAU, sur lesquels la totalité du digestat sera valorisée. En complément, la SAS Métha-Breizh va installer 750 m2 de panneaux photovoltaïques sur un grand bâtiment de stockage pour une puissance de 100 kWc.
Cette unité de méthanisation à la ferme vient s'ajouter aux quinze autres en fonctionnement aujourd'hui en Bretagne. Si une vingtaine sont par ailleurs en projet, il faudra, pour passer à la vitesse supérieure, "vulgariser la technique sur place au plus grand nombre, en s'appuyant sur le savoir-faire des pionniers", souligne Jean-Jacques René. Et l'élu des chambres d'agriculture de  rappeler l'importance du diagnostic énergie en point de départ à tout projet.
Les chambres d'agriculture, l'association Aile et l'Ademe tiendront un stand Info énergie au Space, pour répondre à toutes les questions des agriculteurs sur l'économie, comme sur la production d'énergie.

Audrey Dibet

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Former 150 jeunes chaque année
Le groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son centre de formation va ouvrir cette année. 150 jeunes y seraient formés…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité