Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

A Briec de l'Odet
L'usine d'incinération va chauffer 5 ha de serres

L'an prochain, la chaleur dégagée par l'incinérateur d'ordures ménagères de Briec de l'Odet servira à produire des tomates. Explications avec les trois jeunes producteurs associés dans ce projet.

De gauche à droite : David Potéreau, serriste à Guilers, Régis Ollivier, en cours d'installation à Briec de l'Odet, et Rémi Saliou, serriste à Guipavas.
De gauche à droite : David Potéreau, serriste à Guilers, Régis Ollivier, en cours d'installation à Briec de l'Odet, et Rémi Saliou, serriste à Guipavas.
© Chantal Pape

Voilà déjà des années que l'usine d'incinération des ordures ménagères de Briec de l'Odet profitait de la chaleur dégagée pour produire de l'électricité, de quoi couvrir les besoins de 4 500 habitants. Mais c'est parce qu'elle voulait aller encore plus loin et valoriser toute la chaleur produite qu'elle a pris contact avec Savéol. "Un premier projet est tombé à l'eau. Nous, nous planchons sur le sujet depuis septembre 2008", se souvient Régis Ollivier qui, après avoir travaillé comme chef de cultures sous serres, s'apprête à s'installer à son compte.

Une serre de 5 ha

A ses côtés, David Potéreau, installé à Guilers, et Rémi Saliou, de Guipavas, se lancent également dans l'aventure. Dans un premier temps, la serre de tomates s'étendra sur 5 hectares, avec une extension de 2 hectares prévue en 2013. "Les travaux de terrassement ont déjà commencé. Les plantations devraient avoir lieu en décembre 2010, pour une première récolte à compter de mars 2011".
L'eau chaude en provenance de l'incinérateur sera acheminée à une température de 55°C jusque la serre, via un réseau de 500 mètres de long. "Pour des raisons de sécurité, les deux réseaux d'eau, en provenance de l'incinérateur et de chauffage de la serre, seront distincts et l'échange de chaleur se fera à travers un réchauffeur à plaques". Et la serre sera équipée d'une chaudière au gaz naturel, qui fonctionnera pendant les deux arrêts techniques annuels de l'usine, d'une semaine chacun, et lors d'éventuelles pannes de l'incinérateur.

20% moins cher

Si les trois producteurs se lancent dans la construction d'un nouveau site de production, ce qui ne s'est pas vu depuis quelques années déjà chez Savéol, c'est, avant tout, parce que ce système de chauffage leur permet de gagner 20% sur leur facture annuelle de chauffage. "Le Sidepaq, qui gère l'usine de Biec, s'est engagé sur 13 ans à chauffer nos serres pour 8 euros/m² quand, aujourd'hui, en gaz naturel, on se trouve à 10 euros". Un pari sur l'avenir qui risque fort d'être gagnant. "Il y a peu de chances que le prix de l'énergie s'oriente durablement à la baisse". Et une visibilité à moyen terme qui sécurise les investisseurs... et leurs banquiers ! "Le Sidepaq, aussi, y trouve son compte ! En valorisant au mieux toute la chaleur produite, il ne paiera que 3,20 euros de TGAP, taxe généralisée sur les activités polluantes, par tonne de déchets incinérés contre 6,40 euros actuellement".

40 emplois

Les trois associés ont déjà commencé le recrutement du personnel. "A terme, selon les variétés que nous choisirons, il nous faudra entre 15 et 20 permanents, détaille Régis Ollivier. Et 40 personnes en pleine saison". Après des réunions d'information collective, des tests et des entretiens individuels, les futurs salariés pourront effectuer un stage d'une semaine en serre, histoire de vérifier que le métier leur convient, avant d'attaquer une formation de trois mois. Et être opérationnels en fin d'année, au moment de la première mise en cultures de la serre.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

La pintade, pensez-y !
Lorsque l’on parle de volaille, on pense tout d’abord au poulet, bien sûr, puis à la dinde. La pintade fait partie de ces…
Publicité