Aller au contenu principal

MAE : encore du retard dans les versements

Cette année encore, les agriculteurs costarmoricains constatent des retards dans le 1er paiement des Mesures Agri-Environnementales (MAE).

"Au 15 janvier, moins de 50% des dossiers avec des MAE territoriales avaient reçu un versement", indique dans un communiqué la FDSEA. Même chose pour l'ICCE 2012, l'aide affectée dans les bassins versants en contentieux depuis 2008 : elle n'aurait pas été versée. C'est pourquoi une délégation du syndicat est intervenue auprès du directeur de cabinet du Préfet des Côtes d’Armor et du directeur de la DDTM 22, jeudi 7 février.

En Côtes d’Armor, premier département français à être engagé dans la démarche, 1 600 exploitations sont sous contrat, ce qui représente 50% des MAE en Bretagne, et pas moins de 78 000 ha et 480 km de haie sous contrat.

"Si nous sommes le premier département français pour le nombre d’exploitations engagées", a remarqué Yvon Boutier, en charge du dossier à la chambre d'agriculture, "parallèlement, les agriculteurs nous expriment un peu plus chaque jour leur exaspération face à ces délais qui accentuent les difficultés financières. Comment établir un prévisionnel de trésorerie quand une année les MAE sont versés en décembre et l’année suivante en mars ou avril ?"

Pour Didier Lucas, président de la FDSEA 22, cette situation et sa répétition année après année sont inacceptables à plusieurs titres : "comment justifier des contrôles tatillons et pénalisants sur les exploitations alors que l’Etat n’assure pas sa propre part du contrat. Mais surtout, comment motiver demain les agriculteurs à s’engager ou à renouveler leurs MAE, si l’Etat donne le sentiment de déployer plus d’énergie à pénaliser les exploitants plutôt qu’à reconnaître les efforts engagés".

A l'issue de la rencontre, la préfecture et les services de la DDTM s’engageraient à jouer la transparence et à s’assurer auprès de l’ASP du paiement dans les plus brefs délais. "Sans donner de date pour autant", souligne le syndicat. Par ailleurs pour 2013, les consignes ministérielles acteraient un traitement des dossiers au plus tard au 31 décembre. La FDSEA se dit "rester prudente" quant à ces annonces.

Autres points d'actu

Alors que les nouvelles normes pour les vaches laitières s’appliquent concrètement dans les plans de fumure 2013, la FDSEA demande qu’une concertation se mette en place avec l’administration pour aider les éleveurs en difficulté, notamment suite aux contrôles.

Par ailleurs, suite aux rencontres fin 2012 sur le dossier bassins versants contentieux, dossier prioritaire pour la FDSEA, l’administration régionale tergiverse toujours à donner un peu de souplesse pour la restructuration des élevages (accès à la réserve départementale pour les JA et les EDEI). Le syndicat prévient qu’en l’absence de décision en février, des actions syndicales seront engagées.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité