Aller au contenu principal

Manger local, manger durable

En avant-première des Terriales, la fête de l'agriculture organisée sur le canton de Chateaugiron, les agriculteurs ont invité leurs concitoyens à parler alimentation.

Jeudi 26 août, à la veille de la 4e édition des Terriales, les agriculteurs du canton de Chateaugiron ont mis l'alimentation au menu de leurs concitoyens. "Nous voulons leur faire prendre conscience de la qualité et de la diversité des aliments qui sont produits sur notre territoire", explique Jean-Marc Deshommes, président du Geda et commissaire général des Terriales. Manger local, tout le monde a à y gagner : les agriculteurs qui y trouvent des débouchés, les consommateurs qui y gagnent en fraicheur et en qualité des produits, les collectivités qui confortent un secteur économique important pour leur territoire.

Un circuit est dit court quand il y a au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Sur Rennes, ils représenteraient 1,5% de la consommation et auraient créé de 300 à 450 emplois. Au regard des 3% sur la région Rhône-Alpes, ils semblent promis à un développement rapide.

Des initiatives qui florissent

Pour développer les circuits courts, les initiatives se multiplient. Jonglant avec la législation sur les appels d'offres, certaines communes organisent l'approvisionnement de leurs cantines auprès de producteurs locaux. Pour faciliter les circuits courts en restauration collective, un GIE "manger bio 35", a été créé. Ils épaulent producteurs comme élus et cuisiniers. De leur côté, les producteurs s'organisent : Amap, panier, magasin collectif, marchés, vente par internet… Les idées ne manquent pas pour aller à la rencontre du consommateur. Certains industriels font également le choix de s'approvisionner au plus près. "Nous favorisons les ressources locales, explique Bruno Rousseau, de Bridor. Une grande partie de la farine que nous utilisons pour nos viennoiseries vient de Martigné-Ferchaud". Même démarche pour les chefs du réseau "restaurants du terroir". Ces cuisiniers tissent des liens avec des producteurs locaux pour se fournir en légumes, volailles et autres délices des campagnes. Sans opposer les modes de production, la durabilité de l'agriculture s'inscrira dans sa capacité à concilier économique, environnement et social.

Et au niveau mondial ?

Grand témoin de ce débat, Luc Guyau, président de la Food and agricultural organization, l'instance de lutte contre la faim de l'ONU. "Ce débat est important mais reste un débat de nantis, prévient Luc Guyau. Il y 1 milliard de personnes qui ne mangent pas à leur faim. Pour un africain, la durabilité reste de savoir ce qu'il va manger demain". Il n'empêche que les envolées des cours en 2007 ont fait prendre conscience de la nécessité d'une production de proximité, ne serait-ce qu'à l'échelle d'un continent, pour lutter contre les spéculations des échanges mondiaux et garantir l'approvisionnement alimentaire. "La priorité est de nourrir les populations, insiste Luc Guyau. Manger n'est pas un acte marchand comme les autres. Acheter ses matières premières agricoles n'est pas qu'une question d'argent mais bien de disponibilité. Chaque pays doit donc retrouver une relation avec sa terre et rendre sa juste place à la production agricole". Se pose déjà le problème des pays qui manquent de surfaces arables pour nourrir leur population et qui achètent de terres à d'autres. En masse, la Terre peut nourrir sa population mais la production n'est pas bien répartie. Reste qu'avec 70% des populations, à l'horizon 2030, vivant dans une grande ville, la proximité des consommateurs avec les producteurs sera à inventer sous de nouvelles formes.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité