Aller au contenu principal

Mention de l’origine nationale : l’appel de la FNP

Le scandale de la viande de cheval remet au cœur des débats la mention d’origine nationale de la viande fraîche ou de la viande utilisée comme ingrédient dans les produits transformés sur les étiquettes, estime la Fédération nationale porcine (FNP) dans une lettre ouverte à la filière porcine française. Alors que la FNP œuvre depuis longtemps "pour une communication de filière sur nos produits et nos métiers français", elle souhaiterait que l’ensemble des maillons de la filière "se positionne clairement" en ce sens. Surtout elle déplore l’attitude des transformateurs au niveau européen qui se sont prononcés en faveur d’un étiquetage UE/non UE. Alors que les familles professionnelles de la filière porcine ont signé fin 2010 un accord interprofessionnel en faveur de la mention de l’origine nationale des produits du porc et de charcuterie. "Refuser d’évoluer vers une origine nationale des produits nous semble un comportement suicidaire, qui expose plus facilement à des approvisionnements douteux", estiment Jean-Michel Serres et Paul Auffray, respectivement président et secrétaire général de la FNP.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité